Le Pélikan Maudit du Juge Quintela

Toute la lumière sur vos stylos.
Avatar du membre
Alain146
Membre disparu
Membre disparu
Messages : 10632
Enregistré le : 10 janv. 2013 23:22
Localisation : Suisse Yverdon-les-Bains
Contact :

Le Pélikan Maudit du Juge Quintela

Message par Alain146 »

Image

Cette jolie plume en or nous vient d’un juge Portugais.

Ophélia était femme de chambre dans la famille du juge Antonio Quintela. Cette plume Pélikan appartenait au juge. A sa mort, tout en licenciant Ophélia , la famille pour la remercier lui offrit la plume.

Ophélia ne retrouvant pas de travail, quitta le Portugal et vint s’installer en Suisse.

Un jour chez son nouvel employeur, Uhli, (jadis pianiste dans un cinéma muet), elle parla du stylo du juge mais d’un air inquiet et apeuré.
Intrigué, celui-ci lui demanda ce qui la tracassait et Ophélia lui répondit « Il porte malheur «
Il la questionne plus avant et en pleurs elle lui explique que le juge Quintela, qui travaillait à la cour d’appel, a signé avec ce Pélikan plusieurs condamnations à mort entrainant ainsi l’exécution des malheureux condamnés.

Une telle plume ne pouvait donc que porter malheur. Son patron la rassura comme il put mais rien n’y fit Ophélia préféra lui offrir le stylo à son tour.

Uhli est un client et ami de la bouquinerie voisine du petit musée. Pour faire plaisir à la libraire, dont il connait l’attachement aux stylos, il le lui offrit. La bouquiniste étant ma compagne, le stylo fit donc son apparition au petit musée.

Hier au vernissage d'une exposition de la Maison d'Ailleurs j’ai rencontré Uhli et l’ai remercié d’avoir offert un stylo qui porte malheur ! Il a ri et s’est écrié. « tu ne vas quand même pas croire à toutes ces conneries… ! »

Le stylo est abîmé, quelqu'un peut-il me le réparer ?
Modifié en dernier par Alain146 le 15 sept. 2013 22:13, modifié 1 fois.
Avatar du membre
JeanB
Baystate Blue
Baystate Blue
Messages : 2424
Enregistré le : 26 juil. 2011 06:47
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Le Pélikan Maudit du Juge Quintela

Message par JeanB »

Troublante histoire bien racontée...
Elle donne envie d'inventer la suite !
"Pour progresser, ne cherche pas à dépasser ton voisin, mais dépasse-toi"
Avatar du membre
Alain146
Membre disparu
Membre disparu
Messages : 10632
Enregistré le : 10 janv. 2013 23:22
Localisation : Suisse Yverdon-les-Bains
Contact :

Re: Le Pélikan Maudit du Juge Quintela

Message par Alain146 »

JeanB a écrit :Troublante histoire bien racontée...
Elle donne envie d'inventer la suite !
Bonne idée Jean vas-y !
Loositen
Prussian blue
Prussian blue
Messages : 1541
Enregistré le : 19 juin 2009 12:34

Re: Le Pélikan Maudit du Juge Quintela

Message par Loositen »

On dirait un 400 ou peut être un 500.

L'histoite est jolie en tous cas. Pour le faire réparer, il faudrait voir du coté de chez Penboard.de, Tom Westerich ou Lutz Fiebig. Peut être que Francis pourrait aussi voir suivant le problème.
Avatar du membre
petitdauphinzele
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 13661
Enregistré le : 04 août 2010 09:01
Localisation : Liège (Belgique)

Re: Le Pélikan Maudit du Juge Quintela

Message par petitdauphinzele »

Surtout pas Francis, si le stylo-plume porte malheur ! :lol: :lol: :lol:
Keep calm & upgrade the forum
Orange = modération
En cas de désaccord contacter Leibniz
Image
by Taranis
Avatar du membre
Hobiecat
Modérateur I.B.
Modérateur I.B.
Messages : 18068
Enregistré le : 18 mai 2011 10:23
Localisation : Le Havre

Re: Le Pélikan Maudit du Juge Quintela

Message par Hobiecat »

Merci Alain pour l'histoire !
Dans la vie, il faut savoir être souple !
Image
Orange = modération, Noir = sans modération.
En cas de désaccord avec la modération, veuillez avoir l'obligeance de contacter Leibniz ou PDZ.
Spacewolf1
Bleu Mers du Sud
Bleu Mers du Sud
Messages : 35
Enregistré le : 10 sept. 2013 12:40
Localisation : Boulogne Billancourt

Re: Le Pélikan Maudit du Juge Quintela

Message par Spacewolf1 »

Alain146 a écrit :a signé avec ce Pélikan plusieurs condamnations à mort entrainant ainsi l’exécution des malheureux condamnés.
Ben... euh... c'est un peu la suite logique de la condamnation à mort que d'être exécuté...

Ca aurait été plus flippant/marrant si tous les précédents propriétaires du stylo mourrait dans d'étranges circonstances :twisted:
Avatar du membre
Cally'plume
Modératrice
Modératrice
Messages : 1578
Enregistré le : 28 avr. 2013 23:57
Localisation : Québec

Re: Le Pélikan Maudit du Juge Quintela

Message par Cally'plume »

j'ai répondu dans l'autre fil mais au cas ou, je réitère ici ^^

Si tu ne trouves personne sur le forum, prends contact avec Rick Propas (http://www.thepenguinpen.com/) : il est disponible, à l'écoute et c'est le docteur es Pelikan.
Image
Cally'Plume
_______________________________
Orange = modération.

En cas de désaccord avec la modération, merci de contacter Leibniz ou PDZ.
Avatar du membre
Alain146
Membre disparu
Membre disparu
Messages : 10632
Enregistré le : 10 janv. 2013 23:22
Localisation : Suisse Yverdon-les-Bains
Contact :

Re: Le Pélikan Maudit du Juge Quintela

Message par Alain146 »

Cally'plume a écrit :j'ai répondu dans l'autre fil mais au cas ou, je réitère ici ^^

Si tu ne trouves personne sur le forum, prends contact avec Rick Propas (http://www.thepenguinpen.com/) : il est disponible, à l'écoute et c'est le docteur es Pelikan.
Merci Cally
Avatar du membre
Alain146
Membre disparu
Membre disparu
Messages : 10632
Enregistré le : 10 janv. 2013 23:22
Localisation : Suisse Yverdon-les-Bains
Contact :

Re: Le Pélikan Maudit du Juge Quintela

Message par Alain146 »

Loositen a écrit :On dirait un 400 ou peut être un 500.

L'histoite est jolie en tous cas. Pour le faire réparer, il faudrait voir du coté de chez Penboard.de, Tom Westerich ou Lutz Fiebig. Peut être que Francis pourrait aussi voir suivant le problème.
Merci à toi.
Avatar du membre
Alain146
Membre disparu
Membre disparu
Messages : 10632
Enregistré le : 10 janv. 2013 23:22
Localisation : Suisse Yverdon-les-Bains
Contact :

Re: Le Pélikan Maudit du Juge Quintela

Message par Alain146 »

Spacewolf1 a écrit :
Alain146 a écrit :a signé avec ce Pélikan plusieurs condamnations à mort entrainant ainsi l’exécution des malheureux condamnés.
Ben... euh... c'est un peu la suite logique de la condamnation à mort que d'être exécuté...

Ca aurait été plus flippant/marrant si tous les précédents propriétaires du stylo mourrait dans d'étranges circonstances :twisted:
Eh oh déconne pas , il y a moi, ma compagne , mon pote qui m'offre des stylos, mais t'as pas de coeur toi... :lol:
Avatar du membre
Alain146
Membre disparu
Membre disparu
Messages : 10632
Enregistré le : 10 janv. 2013 23:22
Localisation : Suisse Yverdon-les-Bains
Contact :

Re: Le Pélikan Maudit du Juge Quintela

Message par Alain146 »

petitdauphinzele a écrit :Surtout pas Francis, si le stylo-plume porte malheur ! :lol: :lol: :lol:
Egoïste ! :lol:
Avatar du membre
JeanB
Baystate Blue
Baystate Blue
Messages : 2424
Enregistré le : 26 juil. 2011 06:47
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Le Pélikan Maudit du Juge Quintela

Message par JeanB »

Et si on continuait l'histoire de ce stylo ? La tentation était trop forte...Voici donc:


Cette jolie plume en or nous vient d’un juge Portugais.

Ophélia était femme de chambre dans la famille du juge Antonio Quintela. Cette plume Pélikan appartenait au juge. A sa mort, tout en licenciant Ophélia , la famille pour la remercier lui offrit la plume.

Ophélia ne retrouvant pas de travail, quitta le Portugal et vint s’installer en Suisse.

Un jour chez son nouvel employeur, Uhli, (jadis pianiste dans un cinéma muet), elle parla du stylo du juge mais d’un air inquiet et apeuré.
Intrigué, celui-ci lui demanda ce qui la tracassait et Ophélia lui répondit « Il porte malheur «
Il l’a questionne plus avant et en pleurs elle lui explique que le juge Quintela, qui travaillait à la cour d’appel, a signé avec ce Pélikan plusieurs condamnations à mort entrainant ainsi l’exécution des malheureux condamnés.

Une telle plume ne pouvait donc que porter malheur. Son patron la rassura comme il put mais rien n’y fit Ophélia préféra lui offrir le stylo à son tour.

Uhli est un client et ami de la bouquinerie voisine du petit musée. Pour faire plaisir à la libraire, dont il connait l’attachement aux stylos, il le lui offrit. La bouquiniste étant ma compagne, le stylo fit donc son apparition au petit musée.

Hier au vernissage d'une exposition de la Maison d'Ailleurs j’ai rencontré Uhli et l’ai remercié d’avoir offert un stylo qui porte malheur ! Il a ri et s’est écrié. « tu ne vas quand même pas croire à toutes ces conneries… ! »


En rentrant chez moi, je regardais le Pelikan en me demandant comment un objet qui avait été guidé par la main d'un homme, et qui n'avait pas de volonté propre, pouvait « porter malheur »...Uhli ne peut qu'avoir raison....des conneries !

Ce matin, je sors de chez moi tôt pour acheter mon journal. Devant le kiosque, un petit attroupement discute avec passion...Je m'approche et perçois des bribes de la conversation : on y parle de mort, d'Uhli, du vernissage !!!

Je m'impose dans le cercle, un peu affolé, oubliant mon journal : quoi, qui est mort ? Quand ? Comment ? J'ai peur de comprendre...

Cinq minutes plus tard, je sais tout, ou presque. Uhli s'est attardé lors du vernissage, il a un peu bu, puis vers minuit et demi, il est parti en direction du parking pour récupérer sa voiture. On l'a retrouvé ce matin, vers 7 heures, affalé sur le volant, porte ouverte, et la police est sur place, tout le parking est interdit aux curieux...On ne sait pas de quoi il est mort.

Uhli mort....Il y a quoi, 8 ou 9 heures nous parlions de ce Pélikan...Je suis bouleversé. Je rentre, retrouve ma compagne, lui relate les événements : elle est atterrée. Sûrement une crise cardiaque, il se plaignait de son cœur...

Dans la journée, les choses se précisent. Uhli n'est pas mort de mort naturelle. Il faudra attendre demain les résultats de l'autopsie pour en savoir plus. Pas de témoin, pas de suspect, c'est tout ce qu'on sait.

Je ne peux pas m'empêcher de penser au Pélikan, aux propos d'Uhli, aux turpitudes du juge...

La nuit sera pénible, entrecoupée de cauchemars où des condamnés à mort reviennent hanter les vivants.

Le jour de l'enterrement d'Uhli, nous sommes un petit groupe à l'accompagner. Je ne sais pas pourquoi, mais j'ai mis le Pélikan dans la poche de ma chemise. Le mort... l'arme du crime ?

La cérémonie est brève, on y joue un morceau de piano, quelques paroles rituelles sont prononcées et l'on emporte Uhli.

Main dans la main, ma compagne et moi retournons vers la voiture.

Je sens quelque chose contre ma poitrine, je porte ma main à la poche, juste au dessus de mon cœur, je sens un liquide, mes doigts sont rouges !!!

Le Pélikan a souillé ma chemise d'une encre rouge sang !

Quand Uhli l'avait offert à Pat, je l'avais machinalement essayé, il ne fonctionnait pas, vide qu'il était. Pat m'affirme qu'elle ne l'a jamais rempli....
De retour au musée, je dépose le Pélikan dans une vitrine que je vide pour lui. De la plus belle écriture dont je suis capable, j'écris sur une feuille la notice qui l'accompagnera désormais.

Elle commence par les mots suivants : « Cette jolie plume en or nous vient d’un juge Portugais. »


Qu'Alain me pardonne mon emprunt de ses mots, le nouveau nom donné à sa compagne, la mort d'Uhli...Mais toute ressemblance avec des faits ou des personnages existant ou ayant existé etc....


PS: Plus sérieusement, la peine de mort a été abolie en 1867 pour les délits civils. Maintenue pour les délits militaires, elle sera totalement abolie en 1977. La dernière exécution capitale date de 1849....L'histoire du Juge Quintela est donc....une jolie histoire !

Image
Modifié en dernier par JeanB le 15 sept. 2013 20:43, modifié 1 fois.
"Pour progresser, ne cherche pas à dépasser ton voisin, mais dépasse-toi"
Avatar du membre
coxynell
Prussian blue
Prussian blue
Messages : 1375
Enregistré le : 18 janv. 2013 20:07
Localisation : Uzès (30)

Re: Le Pélikan Maudit du Juge Quintela

Message par coxynell »

Entre le talent d'Alain et celui de Jean, on peut dire qu'on est gâtés!
Merci à tous les deux: *smiley chapeau bas*
"non omnia possumus omnes" - Virgile
Avatar du membre
Alain146
Membre disparu
Membre disparu
Messages : 10632
Enregistré le : 10 janv. 2013 23:22
Localisation : Suisse Yverdon-les-Bains
Contact :

Re: Le Pélikan Maudit du Juge Quintela

Message par Alain146 »

JeanB a écrit :

La dernière exécution capitale date de 1849....L'histoire du Juge Quintela est donc....une jolie histoire !
Ah ben je préfère ça !
Bravo Jean, magistral :)
Avatar du membre
Hobiecat
Modérateur I.B.
Modérateur I.B.
Messages : 18068
Enregistré le : 18 mai 2011 10:23
Localisation : Le Havre

Re: Le Pélikan Maudit du Juge Quintela

Message par Hobiecat »

... Et merci JeanB pour la talentueuse fin de cette histoire, ainsi que pour la clarification sur la peine de mort : nous voilà rassurés pour la santé d'Alain et sur celle du réparateur potentiel ! :mrgreen:
Dans la vie, il faut savoir être souple !
Image
Orange = modération, Noir = sans modération.
En cas de désaccord avec la modération, veuillez avoir l'obligeance de contacter Leibniz ou PDZ.
Avatar du membre
Cally'plume
Modératrice
Modératrice
Messages : 1578
Enregistré le : 28 avr. 2013 23:57
Localisation : Québec

Re: Le Pélikan Maudit du Juge Quintela

Message par Cally'plume »

L'histoire ne précise justement pas s'il s'agit ou non d'un juge militaire : la liste est longue de ces opposants à la décolonisation qui ont été exécutés, les ordres venant du Portugal ... (et puis Quid des possibles exécutions politiques non répertoriées sous Salazar)..En fait pour les crimes militaires, la peine de mort subsistait...
Mais il s'agit là d'une autre discussion, rien de commune mesure avec nos chers stylos... ;)

Le motif gravé sur le Pelikan me rappelle celui du Conway stewart 286 d'Opéra que je trouve superbement ciselé... Il me semble que c'est encore le même sur mon Onoto ?
il est trop beau ce Pelikan pour ne pas le réparer et l'utiliser :)
Image
Cally'Plume
_______________________________
Orange = modération.

En cas de désaccord avec la modération, merci de contacter Leibniz ou PDZ.
Avatar du membre
Alain146
Membre disparu
Membre disparu
Messages : 10632
Enregistré le : 10 janv. 2013 23:22
Localisation : Suisse Yverdon-les-Bains
Contact :

Re: Le Pélikan Maudit du Juge Quintela

Message par Alain146 »

Cally'plume a écrit :
Le motif gravé sur le Pelikan me rappelle celui du Conway stewart 286 d'Opéra que je trouve superbement ciselé... Il me semble que c'est encore le même sur mon Onoto ?
il est trop beau ce Pelikan pour ne pas le réparer et l'utiliser :)
Promis, dans quelques temps il brillera comme un sou neuf.
Avatar du membre
mopsletroll
Baystate Blue
Baystate Blue
Messages : 1796
Enregistré le : 29 oct. 2012 18:59
Localisation : 31

Re: Le Pélikan Maudit du Juge Quintela

Message par mopsletroll »

il ressemble à un 520N. Il est magnifique.

Puisque ton voisin te l'a donné et que Yverdon et Toulouse sont voisines (si, si je vous jure), tu me le donnes et je le transmettrai à un voisin vers le bord de mer, puis il ira à son tour vers le nord, avant de revenir. Il faut faire une chaine, afin de rompre le maléfice. Crois moi, je m'y connais en Mâle et Fils.
Je veux bien être le premier maillon, on verra si je suis faible.
Promis au bout de la chaine tu retrouveras ton précieux. ;)

Raaaaaaaaaaah lovely

Mops
Image
Avatar du membre
Alain146
Membre disparu
Membre disparu
Messages : 10632
Enregistré le : 10 janv. 2013 23:22
Localisation : Suisse Yverdon-les-Bains
Contact :

Re: Le Pélikan Maudit du Juge Quintela

Message par Alain146 »

Guillaume ? Guillaume ??? Ca va ?? :mdr:
Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité