Couchage parfois fragile - Carnets Tomoe River et Life.

Les papiers, les accessoires...
Répondre
Avatar du membre
jddegap
Baystate Blue
Baystate Blue
Messages : 2043
Enregistré le : 22 déc. 2017 17:57
Localisation : Hautes-Alpes
Contact :

Couchage parfois fragile - Carnets Tomoe River et Life.

Message par jddegap » 22 avr. 2019 14:49

.


Image


Surtout pour les carnets, j’aime écrire sur du papier moderne, optimisé pour le stylo-plume, à base d’alchimie de surface qui favorise la glisse et interdit aux encres de trop pénétrer la fibre de papier, épargnants aux écrits les tares que sont « bleedthrough » et « feathering », lorsque l’encre traverse la feuille et/ou lorsque le trait bave.
Ces papiers couchés, « coated » retiennent l'encre en surface, sont propices à la brillance et à la netteté, présentant ainsi les encres colorées sous leurs meilleurs aspects.

Désolé pour cet étalage de lieux communs, mais je souhaite développer mon propos auquel il faut bien une introduction, n’est-ce pas ? :oops:

Je me permets d’ailleurs d’insérer ce lien vers l’article Wikipédia relatif au papier couché. :vieux:
Sa lecture m’a fait prendre conscience que j’écrivais en fait sur de l’argile, ce kaolin qui constitue, avec des liants, l’enduit couché sur la matière fibreuse du papier proprement dit.
En aparté, on comprend bien pourquoi les papiers les plus fins sont aussi les plus onéreux, puisque c’est l’homogénéité de leur pâte, et donc la régularité et la solidité de leur surface, qui autorise la plus fine couche pigmentaire.
A noter : les deux faces du papier sont couchées. :!:

Ces minces carnets reliés de papier très fin, haut de gamme aux feuillets souples, procurent la double satisfaction d’une écriture aisée pour un résultat impeccable.

Voici mon sujet …
J’ai rencontré le phénomène suivant avec le Tomoe River 68 grammes dans les carnets GoodINKPRESSIONS et GLP Création, et également avec le papier L Writing Paper d’un carnet Life Noble Note :
Par endroit, sur une largeur d’environ 2 cm non loin de la piqûre centrale du carnet, la couche est arrasée, la plume produit un effet de feathering ou, au contraire, l’encre est repoussée. En passant le doigt sur la zone concernée, on peut effectivement constater une différence au toucher : c'est moins lisse ...


Image


Image


Image



En fait, je ne déteste pas vraiment tomber ponctuellement sur une telle zone de la feuille de papier : c’est comme une légère perversion, assimilable au plaisir enfantin de faire quelques pas dans la boue pour en admirer la trace. :siffler:

Ma théorie sur ce phénomène qui ne réduit donc pas mon appétence pour ces beaux carnets : ces papiers somme toute délicats subiraient, à un moment donné, lors du stockage des feuilles, de la fabrication des cahiers ou lors du stockage et du transport des carnets finis, un phénomène d’abrasion qui entamerait la partie la plus serrée, celle qui longe la pliure centrale. :?:


En tout cas, ce phénomène totalement inverse qui frappe les feuilles de Tomoe River et de Life "L" lorsque leur couche de surface fait défaut révèle leur vrai nature :
- Le LIFE est un vergé, ses fibres ligneuses sont passablement absorbantes ; Sans traitement, l'encre s'y diffuse.
- Le TOMOE RIVER est composé à base d'une fine pâte industrielle qui, manifestement, repousse l'encre.
C'est d'ailleurs instructif car on constate le même phénomène au verso des papiers layout, impropre à l'utilisation.

EDIT du 19 05 2019 :
Image

Je fais un petit addendum à ce sujet car mes constats sont confortés à l’usage d’un petit carnet GoodINKpressions 120 pages en tomoe river 68 g au mètre carré.
Sur de nombreuses pages, la couche est nettement abrasée par endroit. Au début, je me disais qu’il était difficile d’en faire reproche au fabricant du carnet et qu’il fallait peut-être se retourner contre la papeterie Tomoegawa, mais, à la réflexion, je me demande si ce ne serait pas GoodINKPressions le responsable de ces dégradations lors de l’impression de la réglure.
Cela ne remet pas en cause le beau travail effectué pour l’assemblage de ces petits carnets espagnol, puisque il me semble qu’il s’agit là d’une constante avec ces papiers fins couchés hauts de gamme, sensibles à l’abrasion et donc au passage mécanique d’un procédé d’impression de la réglure.
En effet, même lorsque le carnet est assemblé par le papetier lui-même, on retrouve de tels accidents, comme je l’ai constaté avec LIFE et son papier vergé L Writing Paper, dont les feuilles PLAIN sont bien mieux préservées que les RULED.

Pour mieux le dire : là où, au début je théorisais sur des frottements ou un mauvais stockage, j'en viens à me dire que la cause essentielle de ces dégradations de surface est dûe à l'impression des réglures, car à carnet et papier identique, je ne retrouve pas ces accidents sur les feuilles non Imprimées.
Modifié en dernier par jddegap le 19 mai 2019 13:45, modifié 1 fois.
Jérôme

Avatar du membre
senzen
Midnight Blue
Midnight Blue
Messages : 557
Enregistré le : 06 janv. 2017 22:47

Re: Couchage parfois fragile - Carnets Tomoe River et Life.

Message par senzen » 22 avr. 2019 15:44

Merci! Très intéressant, ça ne m'est pas (encore?) arrivé avec mon paquet de 500 feuilles Tomoe River.

Avatar du membre
jddegap
Baystate Blue
Baystate Blue
Messages : 2043
Enregistré le : 22 déc. 2017 17:57
Localisation : Hautes-Alpes
Contact :

Re: Couchage parfois fragile - Carnets Tomoe River et Life.

Message par jddegap » 22 avr. 2019 16:30

Merci pour ton passage senzen. :)

Moi non plus je n'ai pas constaté ce phénomène avec le tomoe river vendu en "loose sheet".
Je pense que c'est propre aux feuillets des carnets qui subissent des frottements.
Jérôme

Avatar du membre
Hobiecat
Modérateur I.B.
Modérateur I.B.
Messages : 13823
Enregistré le : 18 mai 2011 10:23
Localisation : Le Havre (F) & Antwerpen (B)

Re: Couchage parfois fragile - Carnets Tomoe River et Life.

Message par Hobiecat » 22 avr. 2019 18:10

Ce peut-être soit le frottement, soit la pliure/le collage/la reliure du carnet ou peut-être simplement les bords de feuille suite à la fabrication...
Dans la vie, il faut savoir être souple !
Image
Orange = modération, Noir = sans modération.
En cas de désaccord avec la modération, veuillez avoir l'obligeance de contacter Leibniz ou PDZ.

scriptoris
Asa Gao
Asa Gao
Messages : 112
Enregistré le : 15 août 2018 23:08

Re: Couchage parfois fragile - Carnets Tomoe River et Life.

Message par scriptoris » 07 mai 2019 14:24

Merci pour toutes ces précisions qui tombent à pic. J'ai en effet constaté ce phénomène sur une feuille de papier Life que j'ai voulu tester à nouveau après 2 ans.
Arrgh pour le feathering par endroits. Parce que sinon le papier est tellement agréable.
Sinon, j'ai remarqué un phénomène similaire lié à l'humidité ou au gras de la main si minime soit-il avec les cahiers Apica. Hélas.
Sur clairefontaine le recto est moins lisse que le verso et l'encre diffuse plus.
Rien de semblable avec le Midori MD, dont la surface est rugueuse au toucher mais la glisse excellente du moins avec certaines encres et certains stylos.
Eternel problème.
Je reviens irrémédiablement au Tomoe.
Merci encore.

Avatar du membre
jddegap
Baystate Blue
Baystate Blue
Messages : 2043
Enregistré le : 22 déc. 2017 17:57
Localisation : Hautes-Alpes
Contact :

Re: Couchage parfois fragile - Carnets Tomoe River et Life.

Message par jddegap » 07 mai 2019 15:01

scriptoris a écrit :
07 mai 2019 14:24
...
Eternel problème.
...
Merci pour ton passage ici. :)
C'est comme la rechercher du graal, cette affaire des papiers pour stylo-plume. :vieux:
Jérôme

Avatar du membre
Hobiecat
Modérateur I.B.
Modérateur I.B.
Messages : 13823
Enregistré le : 18 mai 2011 10:23
Localisation : Le Havre (F) & Antwerpen (B)

Re: Couchage parfois fragile - Carnets Tomoe River et Life.

Message par Hobiecat » 07 mai 2019 15:11

Il est en effet bon de vérifier l'humidité du papier : en imprimerie, on sait que le papier frais sorti de sa ramette est sec, mais s'il a traîné un peu, il ne l'est plus. Le truc que j'ai déjà donné est alors de le laisser une nuit sur le radiateur.

Idem pour la graisse des doigts sur le bas de la feuille, c'était bien connu des écoliers du temps de la plume : le bas de la page avait des problèmes d'encrage quand on l'avait bien tenue par le bas. Idéalement, on évite de mettre les mains sur les feuilles.

Après, cela n'excuse pas la mauvaise qualité d'un papier, mais ça explique certaines disparités qu'on peut observer. ;)
Dans la vie, il faut savoir être souple !
Image
Orange = modération, Noir = sans modération.
En cas de désaccord avec la modération, veuillez avoir l'obligeance de contacter Leibniz ou PDZ.

Avatar du membre
jddegap
Baystate Blue
Baystate Blue
Messages : 2043
Enregistré le : 22 déc. 2017 17:57
Localisation : Hautes-Alpes
Contact :

Re: Couchage parfois fragile - Carnets Tomoe River et Life.

Message par jddegap » 19 mai 2019 13:42

Image

Je fais un petit addendum à ce sujet car mes constats sont confortés à l’usage d’un petit carnet GoodINKpressions 120 pages en tomoe river 68 g au mètre carré.
Sur de nombreuses pages, la couche est nettement abrasée par endroit. Au début, je me disais qu’il était difficile d’en faire reproche au fabricant du carnet et qu’il fallait peut-être se retourner contre la papeterie Tomoegawa, mais, à la réflexion, je me demande si ce ne serait pas GoodINKPressions le responsable de ces dégradations lors de l’impression de la réglure.
Cela ne remet pas en cause le beau travail effectué pour l’assemblage de ces petits carnets espagnol, puisque il me semble qu’il s’agit là d’une constante avec ces papiers fins couchés hauts de gamme, sensibles à l’abrasion et donc au passage mécanique d’un procédé d’impression de la réglure.
En effet, même lorsque le carnet est assemblé par le papetier lui-même, on retrouve de tels accidents, comme je l’ai constaté avec LIFE et son papier vergé L Writing Paper, dont les feuilles PLAIN sont bien mieux préservées que les RULED.

Pour mieux le dire : là où, au début je théorisais sur des frottements ou un mauvais stockage, j'en viens à me dire que la cause essentielle de ces dégradations de surface est dûe à l'impression des réglures, car à carnet et papier identique, je ne retrouve pas ces accidents sur les feuilles non Imprimées.
Jérôme

Avatar du membre
Shimaree
Prussian blue
Prussian blue
Messages : 1081
Enregistré le : 02 mai 2016 21:24
Localisation : Ile-de-France ouest

Re: Couchage parfois fragile - Carnets Tomoe River et Life.

Message par Shimaree » 10 nov. 2019 19:24

Merci Jddegap pour ces remarques fort intéressantes.
Je me demande si cela peut avoir quelque chose à voir avec les mésaventures de Nikko...

Avatar du membre
jddegap
Baystate Blue
Baystate Blue
Messages : 2043
Enregistré le : 22 déc. 2017 17:57
Localisation : Hautes-Alpes
Contact :

Re: Couchage parfois fragile - Carnets Tomoe River et Life.

Message par jddegap » 10 nov. 2019 19:36

Shimaree a écrit :
10 nov. 2019 19:24
Merci Jddegap pour ces remarques fort intéressantes.
Je me demande si cela peut avoir quelque chose à voir avec les mésaventures de Nikko...
Merci.
Un défaut de couchage rend le papier plus poreux ; Ça produit du feathering mais n'empêche pas le séchage, peut-être même est-ce l'inverse ...
Pour le TR de Nickko, faut-il soupçonner un passage en zone tropicale ?
Jérôme

Avatar du membre
Psyann
Prussian blue
Prussian blue
Messages : 1004
Enregistré le : 27 mai 2017 16:28
Localisation : Castres

Re: Couchage parfois fragile - Carnets Tomoe River et Life.

Message par Psyann » 10 nov. 2019 19:40

Je rencontre régulièrement ce problème de couchage imparfait sur des carnets Rhodia A5
"Si vous m'avez compris, c'est sans doute que je me suis mal exprimé !"
Alan Greenspan


Qui je suis? -> viewtopic.php?f=4&t=14335

Neko1962
Midnight Blue
Midnight Blue
Messages : 421
Enregistré le : 13 oct. 2019 08:55

Re: Couchage parfois fragile - Carnets Tomoe River et Life.

Message par Neko1962 » 19 déc. 2019 12:02

Passionnante analyse collective qui me permet de comprendre bien des phénomènes observés !

grindsel
Shin-ryoku
Shin-ryoku
Messages : 4510
Enregistré le : 06 févr. 2015 18:39
Localisation : PACA

Re: Couchage parfois fragile - Carnets Tomoe River et Life.

Message par grindsel » 19 déc. 2019 13:41

@ Jérôme
Il est possible aussi que des traces grasses des doigts (ce qui est normal) sur la feuille, isolent l'encre du papier et donc à cet endroit, il y aura du fading...
" Les poètes seuls parlent une langue suffisante pour l'avenir "
(Victor Hugo - in "Tas de pierres" 1874)

Avatar du membre
jddegap
Baystate Blue
Baystate Blue
Messages : 2043
Enregistré le : 22 déc. 2017 17:57
Localisation : Hautes-Alpes
Contact :

Re: Couchage parfois fragile - Carnets Tomoe River et Life.

Message par jddegap » 19 déc. 2019 17:23

@grindsel
Ah oui, tout à fait.
Certains glissent un buvard sous leur poignet et le font descendre sur la page en écrivant.
Jérôme

Avatar du membre
o1984
Baystate Blue
Baystate Blue
Messages : 1620
Enregistré le : 08 nov. 2010 21:11
Localisation : Midi-Pyrénées / Occitanie

Re: Couchage parfois fragile - Carnets Tomoe River et Life.

Message par o1984 » 19 déc. 2019 18:24

Très intéressant débat… bien introduit par une étude percutante et éclairante.
"La liberté, c'est de dire que deux et deux font quatre. Quand cela est accordé, le reste suit." G.Orwell (1984)

tab
Midnight Blue
Midnight Blue
Messages : 193
Enregistré le : 23 sept. 2019 20:24
Localisation : paris

Re: Couchage parfois fragile - Carnets Tomoe River et Life.

Message par tab » 20 déc. 2019 15:48

Oui, débat intéressant,
maintenant que tu l'évoques, jddegap, moi aussi j'avais remarqué quelque chose mais j'attribuais cela à mes traces de doigts :evil: ...
il faudrait que je retrouve exactement les papiers concernés mais il y a du tomoe, j'en suis presque certaine ...

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités