www.stylo-plume.org

Nous sommes actuellement le 22 Juil 2017 15:30

Le fuseau horaire est UTC [Heure d’été]




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 94 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message : Re: Pelikan M800 vs Pilot 823
Message Publié : 29 Avr 2015 16:11 
Hors-ligne
Prussian blue
Prussian blue

Inscription : 03 Fév 2015 12:34
Message(s) : 1440
C'est pas faux ! :D

_________________
Do Androids Dream of Electric Sheep? (Philip K. Dick)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Pelikan M800 vs Pilot 823
Message Publié : 29 Avr 2015 21:04 
Hors-ligne
Baystate Blue
Baystate Blue
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Oct 2011 20:12
Message(s) : 2775
Localisation : Strasbourg
Hobiecat a écrit :
Deckard a écrit :
Dans le sens où des stylos qui plaisent par leur aspect, peuvent être très décevant en écriture.
Et réciproquement. ;)
+1

phpBB [video]

_________________
Merci à Alain146 d'avoir réuni ces sympathiques dédicaces... ;) :lol:
Image Image

Il est difficile de vaincre ses passions et impossible de les satisfaire.

« Celui qui dit "moi, je sais !" est plus ignorant que l'ignorant ; il faut toujours savoir apprendre des autres. »
« Plus le champ de la pensée s'élargit, plus la patience et la tolérance augmentent. »
Ostad Elahi
_____________________________________________________
"Le doute est le commencement de la sagesse." - Aristote


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Pelikan M800 vs Pilot 823
Message Publié : 29 Avr 2015 23:30 
Hors-ligne
Midnight Blue
Midnight Blue

Inscription : 18 Juil 2010 11:37
Message(s) : 448
Moi aussi, je vénère les Nakaya dont je possède plusieurs exemplaires, mais il ne me semble pas très pertinent de comparer un stylo industriel valant moins de 250 Euros au Japon (le 823) avec des modèles artisanaux affinés pendant plusieurs semaines par un nibmeister de génie (ainsi que les meilleurs artisans de l'archipel) et valant 1000 ou plusieurs milliers d'Euros pour certains...

Dans sa gamme de prix, je ne qualifierais pas le plume du 823 de "fade", en tout cas, beaucoup moins que les wagons de stylos montés en Bock ou que l'actuel M800 qui a perdu une bonne partie de sa personnalité originelle. En fait, avec la plume Aurora montée sur l'Optima et le 88 full size et les plumes Sailor 21 carats, la plume N°15 Pilot constitue, à mes yeux, une des meilleures réalisations du genre, d'ailleurs réutilisée par Hakase pour ses merveilleux stylographes artisanaux.Du reste, je le répète, le 823 est le plus simple moyen de ressentir des sensations très proches du M800 de première génération (1987-1996), le seul, l'unique authentique M800, à mes yeux!

D'ailleurs, puisque vous semblez apprécier ma prose, je vais vous conter la genèse du Custom 823 pour que vous saisissiez le lien étroit qu'il peut avoir avec le Pelikan M800.

La scène se passe le 31 Mars 1999, au dernier étage du Pilot building de Tokyo, en ce dernier jour de l'année civile (qui débute le 1er avril au Japon, ça n'est pas une blague), tout le staff exécutif se réunit pour faire le point sur l'exercice clôt en présence du nouveau CEO, nommé depuis plusieurs mois et craint pour son franc parler tranchant quelque peu avec les manières compassées de son prédécesseur. Autour de la table, les différents directeurs prennent des notes, certains avec des Custom 74, d'autres avec des Capless et certains même avec de plébéiens Plumix ou des V5 et des V7. Le directeur du bureau d'étude montre à l'assistance le nouveau Capless laqué au corps en laiton et remplaçant le précédent modèle en résine et facetté.

Les chiffres et les déclarations des différents directeurs et département se succèdent et cette réunion s’apprête à prendre une tournure formidablement ennuyeuse lorsqu'un évènement aussi inattendu qu'incongru survient alors. Rompant la succession d'annonces soporifiques, la voix puissante de l'impétueux boss déchire les chuchotements. "Alors ça, on ne me l'avait jamais faîte celle-là, vous n'avez pas honte, autrefois on vous aurait viré pour moins que ça cher monsieur!" Rubicon, le PDG toise le directeur du bureau d'étude en train de prendre des notes non pas avec le nouveau Capless, son dernier bébé, mais avec un ... Pelikan M800! Et pas n'importe quel M800, un magnifique et rare modèle écailles de tortue, millésime 1987, la première année de la première version du M800, un must!

Livide et confus, le malheureux homme tente une explication bafouillante à l'égard du big boss accompagnée de moult courbettes afin de désamorcer le courroux directorial. Tout à coup, un puissant éclat de rire rompt le silence pesant."Rassurez-vous, je plaisante bien-sûr !" rétorque le PDG taquin et, devant une assistance médusée, il sort de la poche intérieur de son costume un... Pelikan M800 Stresemann noir et vert, de première génération .Et le patron se lance alors dans une puissante et redoutable diatribe "Voyez-vous, Messieurs, bien que PDG de Pilot Corporation, j'ai toujours considéré ce M800 comme le meilleur stylo-plume du marché et d'ailleurs, ses chiffres de vente extrêmement élevés au Japon le prouvent. Messieurs, il est inadmissible que notre glorieuse et puissante firme n'ait rien à lui opposer sur ce segment. Le responsable des ventes m'a indiqué la nécessité absolue de monter en gamme et de produire un modèle à piston afin de demeurer crédible face aux allemands, je lance officiellement, dès aujourd'hui notre nouveau projet, si vous êtes d'accord, et le M800 doit nous servir de maître étalon, dans tous les domaines!" L'assistance acquiesce immédiatement et avec satisfaction.

Rassuré et détendu, le directeur du bureau d'études abonde dans le sens du big boss. "Effectivement, au bureau d'étude, nous sommes fans du M800 et tous mes collaborateurs en possèdent également au moins un exemplaire!"

Mais une voix discordante se fait alors entendre,le directeur marketing exhibe un Pelikan M800 noir de deuxième génération et ose cette sentence:" Oui, il n'est pas mal, mais je ne le trouve pas si fantastique que ça!"

Rougissant à nouveau, le PDG fixe son interlocuteur avec dureté et lui confisque derechef son M800 et tonne: "Qu'est-ce-que vous nous raconte là, donnez moi ça que je l'examine!" Fébrile le PDG décapuchonne le M800 noir et manque de s'étrangler en apercevant la plume 18 carats bicolore."Qu'est-ce qu c'est que ce machin tape à l’œil, ils se prennent pour Montblanc, maintenant?"

"On l'a eu entre les mains, celui là, apparemment, il ne s'agit plus d'une plume maison mais d'une unité sous-traitée, probablement chez Bock GMBH." précise le directeur du bureau d'études. "Essayez-le pour voir et vos constaterez quelques différences" ose, goguenard, le directeur du bureau d'études.

Sitôt la plume sur un morceau de papier, le PDG esquisse une nouvelle grimace et termine par cette sentence définitive "ils ont osé toucher à la perfection et ils l'ont totalement dénaturé, ce stylo n'est plus un M800 selon moi, nous avons donc, moralement, le droit et le devoir d'offrir une digne descendance à l'authentique M800 puisque Pelikan s'est fourvoyé dans la voie occidentale décadente du profit à court terme en sacrifiant l'âme du produit!" L'assistance acquiesce alors et les M800 passent de mains en mains pour une longue séance d'écriture afin que chacun puisse mesurer le toucher de plume recherché pour le future haut de gamme de la firme.La réunion s'éternisera jusqu'à des heures tardives et des dizaines de pages de caractères nippons et occidentaux s'empileront bientôt sur la gigantesque table de réunion.

Après cette réunion, les mois passent et le bureau d'étude, dans un premier temps pense modifier la plume N°10 en l'assouplissant afin de parvenir à l'objectif mais, rapidement, le PDG fait savoir qu'il écarte toute solution de facilité et qu'il exige une plume inédite, message bien reçu!

Rapidement (dès l'été 1999), la division prototypes sous l'égide du bureau d'étude produit une nouvelle unité, dont la taille correspond presque exactement au format de la plume Pelikan M800 de première génération et qui (drôle de hasard) est monochrome (comme la plume M800 de première génération) et 14 carats (comme vous devinez qui-eh oui, les plumes M800 de première génération se contentaient de 14 carats!)

Dès l'automne 1999 des stylos entiers voient le jour et certains ressemblent à s'y méprendre à des Pelikan M800 avec leurs extrémités flat-top et leur piston traditionnel. Mais le big boss tout comme les services commerciaux rejettent d'emblée ces copies, si le nouveau venu doit s'efforcer d'écrire le plus possible comme un M800 de première génération, il doit également posséder sa propre personnalité technique et esthétique, Pilot n'étant pas un vil copieur!

Les prototypes suivant prendront rapidement l'aspect d'un gros Custom 74, l'intégrant parfaitement à la famille Pilot. Reste le problème épineux du chargement et après de nombreux tâtonnement et le rejet définitif par la direction, à la fois de la cartouche et du piston traditionnel, le bureau d'étude produit un premier exemplaire doté d'un plunger vers la fin de l'hiver 1999-2000. Mais ce prototype ainsi que quelques suivants souffriront de problèmes de dépressurisation fâcheux qui ne seront résolus que vers la fin de l'été 2000 dans une version proche du stylo que nous connaissons.Dernière modification,le patron prenant fréquemment l'avion, il exige que le modèle définitif soit équipé d'un "stopper" bloquant l'alimentation du conduit lorsque l'utilisateur le désire.

Pour finir et pour s'assurer que la plume correspond au attentes du boss, plusieurs dizaines de versions de la future plume 15 seront produites par la division prototypes, non seulement à destination du boss, mais également pour des tests auprès de membres du Pelikan pen club of Japan afin qu'ils puissent donner leur avis dans de longues séances d'écriture, des Pelikan M800 seront même équipés de la plume 15 prototype déguisée en plume Pelikan afin de voir si les amateurs de volatiles de Hambourg seraient capable de percevoir la différence! Au bout du compte, Pilot affermira quelque peu la 15 avant sa mise en production après avoir appris la raison de l'abandon de la plume M800 originelle: un nombre croissant de plumes tordues et aux becs écartés revenaient sous garantie à Hambourg, les utilisateurs modernes ne sachant plus gérer la flexibilité qui avait fait la réputation de Pelikan...

A la fin de l'année 2000, le stylo est quasiment prêt mais il reste à lui trouver un nom.Les services marketing ont déjà trouvé la solution, le stylo devant sortir en 2001, on le nommera Custom 82 (1919+82=2001), élémentaire mon cher Watson! Mais le PDG opposera son véto car, dans son esprit, le nouveau venu devra se nommer 800 quelque-chose, sait-on pourquoi...Finalement il se nommera 823 pour 82 ans après la date de fondation de la firme et 3 pour troisième projet commercialisé sous le règne du nouveau boss! Et on reprendra la même terminologie avec le 845 pour sa sortie en 2003 et en tant que cinquième projet sous la nouvelle présidence!

Vous savez désormais à peu près tout sur la genèse du Custom 823 et vous comprendrez désormais cette boutade personnelle, lorsqu'on me pose la question sur les modèles de Pelikan M800 à posséder, je réponds invariablement "la première génération, si possible en finition écailles de tortue et le Pilot custom 823!"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Pelikan M800 vs Pilot 823
Message Publié : 30 Avr 2015 07:11 
Hors-ligne
Prussian blue
Prussian blue
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Nov 2014 15:11
Message(s) : 1340
Localisation : Nord
Merci pour ce récit passionnant.

_________________
Fabrice

"Quand une phrase ténébreuse, alambiquée vous donne le vertige, souvenez vous que ce qui donne le vertige c'est le vide."

Sacha Guitry


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Pelikan M800 vs Pilot 823
Message Publié : 30 Avr 2015 07:19 
Hors-ligne
Prussian blue
Prussian blue
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 03 Juin 2013 18:49
Message(s) : 926
Localisation : Région Centre
Merci beaucoup pour cette page d'histoire extrêmement instructive ! Je me suis régalé ! Comment connais-tu tous ces détails sur la conception du 823 ?

_________________
Dire ce que je fais, et faire ce que je dis, un espoir..... Mais la vie m'a parfois fait comprendre qu'il n'en était pas toujours ainsi, même si nous le désirions avec force...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Pelikan M800 vs Pilot 823
Message Publié : 30 Avr 2015 08:17 
Hors-ligne
Midnight Blue
Midnight Blue

Inscription : 04 Jan 2014 11:30
Message(s) : 207
Localisation : Suisse romande
Un grand merci à pilotnamiki pour son récit passionnant. :idea:

Une seule petite remarque: Il semble que vous confondiez Hambourg, siège de Montblanc, avec Hanovre, siège de Pelikan. :!:

_________________
Le Monde est à vous, c'est juste une question de moyens.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Pelikan M800 vs Pilot 823
Message Publié : 30 Avr 2015 09:44 
Hors-ligne
Midnight Blue
Midnight Blue

Inscription : 18 Juil 2010 11:37
Message(s) : 448
Merci pour vos commentaires, effectivement, j'ai confondu Hanovre et Hambourg, la fatigue , l'heure tardive et l'écriture d'un jet n'arrangeant rien...

Ce récit, basé sur des faits totalement authentiques m'a été rapporté par plusieurs sources de haut vol siégeant dans la salle de réunion ce jour là, je possède, voyez-vous des contacts fort intéressants (d'où mon pseudo) bien que je n'appartienne pas personnellement à la Pilot corporation!


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Pelikan M800 vs Pilot 823
Message Publié : 30 Avr 2015 09:51 
Hors-ligne
Asa Gao
Asa Gao
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 02 Août 2014 18:20
Message(s) : 124
Quel régal !

Je ne sais comment vous savez tout çà, mais ce que j'admire le plus c'est votre sens du récit!
Vous m'avez tenu en haleine bien que je sois au travail et ne faisais qu'un petit détour (normalement de quelques secondes) sur le forum....

_________________
La nostalgie, c'est comme les coups de soleil, sur le moment on ne sent rien, c'est le soir que çà fait mal...Pierre Desproges
Quand je regarde mon écriture, il me semble qu'une légion de fourmis est sortie de l'encrier et a traversé la feuille sans s'essuyer les pieds.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Pelikan M800 vs Pilot 823
Message Publié : 30 Avr 2015 09:52 
Hors-ligne
Asa Gao
Asa Gao
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 02 Août 2014 18:20
Message(s) : 124
oups, pas vu...vous avez explicité les sources...(cela ne change rien à mon admiration pour votre sens du récit)

_________________
La nostalgie, c'est comme les coups de soleil, sur le moment on ne sent rien, c'est le soir que çà fait mal...Pierre Desproges
Quand je regarde mon écriture, il me semble qu'une légion de fourmis est sortie de l'encrier et a traversé la feuille sans s'essuyer les pieds.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Pelikan M800 vs Pilot 823
Message Publié : 30 Avr 2015 13:45 
Hors-ligne
Ex Animateur SDD
Ex Animateur SDD
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 16 Nov 2013 07:32
Message(s) : 6348
Localisation : Savoie
Merci Pilotnamiki pour cet excellent recit. ;)
D'autres histoires à nous conter ?
Puisque vous évoqué le 845, comment le situez vous par rapport au 823 ?
pilotnamiki a écrit :
En fait, avec la plume Aurora montée sur l'Optima et le 88 full size et les plumes Sailor 21 carats, la plume N°15 Pilot constitue, à mes yeux, une des meilleures réalisations du genre, d'ailleurs réutilisée par Hakase pour ses merveilleux stylographes artisanaux.
Et dans un autre fil, une évocation de votre part de l'Aurora 88 permettrait à certains d'entre nous de prendre la mesure de l'excellence de sa plume. ;)

_________________
Plum73 des Alpes.
http://inksnibs.jimdo.com
Twitter: @Plum735
Les désirés: Pelikan 100 lizard, 110, 111 et 112, Toledo, 800, 1000 - MB Solitaire, Heritage 1912, 149 et 146 - Oldwin - Namiki Yukari Royale - Namiki Yukari Chinkin - Nakaya Cigar - Waterman's 54 et pleins d'autres.
ImageImageImage
"L'essentiel est sans cesse menacé par l'Insignifiant" - R. Char


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Pelikan M800 vs Pilot 823
Message Publié : 02 Mai 2015 08:01 
Hors-ligne
ex animateur SDD
ex animateur   SDD
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Août 2011 20:10
Message(s) : 3582
j'ai deux m800 de la première série, un en m et l'autre en f, très supérieurs au 823. D'autant que le 823 n'est plus distribué en France mais commandable chez Mottishaw aux USA.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Pelikan M800 vs Pilot 823
Message Publié : 03 Mai 2015 10:38 
Hors-ligne
Bleu Mers du Sud
Bleu Mers du Sud

Inscription : 16 Avr 2015 12:37
Message(s) : 58
Localisation : Colmar
pilotnamiki a écrit :
Moi aussi, je vénère les Nakaya dont je possède plusieurs exemplaires, mais il ne me semble pas très pertinent de comparer un stylo industriel valant moins de 250 Euros au Japon (le 823) avec des modèles artisanaux affinés pendant plusieurs semaines par un nibmeister de génie (ainsi que les meilleurs artisans de l'archipel) et valant 1000 ou plusieurs milliers d'Euros pour certains...

Dans sa gamme de prix, je ne qualifierais pas le plume du 823 de "fade", en tout cas, beaucoup moins que les wagons de stylos montés en Bock ou que l'actuel M800 qui a perdu une bonne partie de sa personnalité originelle. En fait, avec la plume Aurora montée sur l'Optima et le 88 full size et les plumes Sailor 21 carats, la plume N°15 Pilot constitue, à mes yeux, une des meilleures réalisations du genre, d'ailleurs réutilisée par Hakase pour ses merveilleux stylographes artisanaux.Du reste, je le répète, le 823 est le plus simple moyen de ressentir des sensations très proches du M800 de première génération (1987-1996), le seul, l'unique authentique M800, à mes yeux!

D'ailleurs, puisque vous semblez apprécier ma prose, je vais vous conter la genèse du Custom 823 pour que vous saisissiez le lien étroit qu'il peut avoir avec le Pelikan M800.

La scène se passe le 31 Mars 1999, au dernier étage du Pilot building de Tokyo, en ce dernier jour de l'année civile (qui débute le 1er avril au Japon, ça n'est pas une blague), tout le staff exécutif se réunit pour faire le point sur l'exercice clôt en présence du nouveau CEO, nommé depuis plusieurs mois et craint pour son franc parler tranchant quelque peu avec les manières compassées de son prédécesseur. Autour de la table, les différents directeurs prennent des notes, certains avec des Custom 74, d'autres avec des Capless et certains même avec de plébéiens Plumix ou des V5 et des V7. Le directeur du bureau d'étude montre à l'assistance le nouveau Capless laqué au corps en laiton et remplaçant le précédent modèle en résine et facetté.

Les chiffres et les déclarations des différents directeurs et département se succèdent et cette réunion s’apprête à prendre une tournure formidablement ennuyeuse lorsqu'un évènement aussi inattendu qu'incongru survient alors. Rompant la succession d'annonces soporifiques, la voix puissante de l'impétueux boss déchire les chuchotements. "Alors ça, on ne me l'avait jamais faîte celle-là, vous n'avez pas honte, autrefois on vous aurait viré pour moins que ça cher monsieur!" Rubicon, le PDG toise le directeur du bureau d'étude en train de prendre des notes non pas avec le nouveau Capless, son dernier bébé, mais avec un ... Pelikan M800! Et pas n'importe quel M800, un magnifique et rare modèle écailles de tortue, millésime 1987, la première année de la première version du M800, un must!

Livide et confus, le malheureux homme tente une explication bafouillante à l'égard du big boss accompagnée de moult courbettes afin de désamorcer le courroux directorial. Tout à coup, un puissant éclat de rire rompt le silence pesant."Rassurez-vous, je plaisante bien-sûr !" rétorque le PDG taquin et, devant une assistance médusée, il sort de la poche intérieur de son costume un... Pelikan M800 Stresemann noir et vert, de première génération .Et le patron se lance alors dans une puissante et redoutable diatribe "Voyez-vous, Messieurs, bien que PDG de Pilot Corporation, j'ai toujours considéré ce M800 comme le meilleur stylo-plume du marché et d'ailleurs, ses chiffres de vente extrêmement élevés au Japon le prouvent. Messieurs, il est inadmissible que notre glorieuse et puissante firme n'ait rien à lui opposer sur ce segment. Le responsable des ventes m'a indiqué la nécessité absolue de monter en gamme et de produire un modèle à piston afin de demeurer crédible face aux allemands, je lance officiellement, dès aujourd'hui notre nouveau projet, si vous êtes d'accord, et le M800 doit nous servir de maître étalon, dans tous les domaines!" L'assistance acquiesce immédiatement et avec satisfaction.

Rassuré et détendu, le directeur du bureau d'études abonde dans le sens du big boss. "Effectivement, au bureau d'étude, nous sommes fans du M800 et tous mes collaborateurs en possèdent également au moins un exemplaire!"

Mais une voix discordante se fait alors entendre,le directeur marketing exhibe un Pelikan M800 noir de deuxième génération et ose cette sentence:" Oui, il n'est pas mal, mais je ne le trouve pas si fantastique que ça!"

Rougissant à nouveau, le PDG fixe son interlocuteur avec dureté et lui confisque derechef son M800 et tonne: "Qu'est-ce-que vous nous raconte là, donnez moi ça que je l'examine!" Fébrile le PDG décapuchonne le M800 noir et manque de s'étrangler en apercevant la plume 18 carats bicolore."Qu'est-ce qu c'est que ce machin tape à l’œil, ils se prennent pour Montblanc, maintenant?"

"On l'a eu entre les mains, celui là, apparemment, il ne s'agit plus d'une plume maison mais d'une unité sous-traitée, probablement chez Bock GMBH." précise le directeur du bureau d'études. "Essayez-le pour voir et vos constaterez quelques différences" ose, goguenard, le directeur du bureau d'études.

Sitôt la plume sur un morceau de papier, le PDG esquisse une nouvelle grimace et termine par cette sentence définitive "ils ont osé toucher à la perfection et ils l'ont totalement dénaturé, ce stylo n'est plus un M800 selon moi, nous avons donc, moralement, le droit et le devoir d'offrir une digne descendance à l'authentique M800 puisque Pelikan s'est fourvoyé dans la voie occidentale décadente du profit à court terme en sacrifiant l'âme du produit!" L'assistance acquiesce alors et les M800 passent de mains en mains pour une longue séance d'écriture afin que chacun puisse mesurer le toucher de plume recherché pour le future haut de gamme de la firme.La réunion s'éternisera jusqu'à des heures tardives et des dizaines de pages de caractères nippons et occidentaux s'empileront bientôt sur la gigantesque table de réunion.

Après cette réunion, les mois passent et le bureau d'étude, dans un premier temps pense modifier la plume N°10 en l'assouplissant afin de parvenir à l'objectif mais, rapidement, le PDG fait savoir qu'il écarte toute solution de facilité et qu'il exige une plume inédite, message bien reçu!

Rapidement (dès l'été 1999), la division prototypes sous l'égide du bureau d'étude produit une nouvelle unité, dont la taille correspond presque exactement au format de la plume Pelikan M800 de première génération et qui (drôle de hasard) est monochrome (comme la plume M800 de première génération) et 14 carats (comme vous devinez qui-eh oui, les plumes M800 de première génération se contentaient de 14 carats!)

Dès l'automne 1999 des stylos entiers voient le jour et certains ressemblent à s'y méprendre à des Pelikan M800 avec leurs extrémités flat-top et leur piston traditionnel. Mais le big boss tout comme les services commerciaux rejettent d'emblée ces copies, si le nouveau venu doit s'efforcer d'écrire le plus possible comme un M800 de première génération, il doit également posséder sa propre personnalité technique et esthétique, Pilot n'étant pas un vil copieur!

Les prototypes suivant prendront rapidement l'aspect d'un gros Custom 74, l'intégrant parfaitement à la famille Pilot. Reste le problème épineux du chargement et après de nombreux tâtonnement et le rejet définitif par la direction, à la fois de la cartouche et du piston traditionnel, le bureau d'étude produit un premier exemplaire doté d'un plunger vers la fin de l'hiver 1999-2000. Mais ce prototype ainsi que quelques suivants souffriront de problèmes de dépressurisation fâcheux qui ne seront résolus que vers la fin de l'été 2000 dans une version proche du stylo que nous connaissons.Dernière modification,le patron prenant fréquemment l'avion, il exige que le modèle définitif soit équipé d'un "stopper" bloquant l'alimentation du conduit lorsque l'utilisateur le désire.

Pour finir et pour s'assurer que la plume correspond au attentes du boss, plusieurs dizaines de versions de la future plume 15 seront produites par la division prototypes, non seulement à destination du boss, mais également pour des tests auprès de membres du Pelikan pen club of Japan afin qu'ils puissent donner leur avis dans de longues séances d'écriture, des Pelikan M800 seront même équipés de la plume 15 prototype déguisée en plume Pelikan afin de voir si les amateurs de volatiles de Hambourg seraient capable de percevoir la différence! Au bout du compte, Pilot affermira quelque peu la 15 avant sa mise en production après avoir appris la raison de l'abandon de la plume M800 originelle: un nombre croissant de plumes tordues et aux becs écartés revenaient sous garantie à Hambourg, les utilisateurs modernes ne sachant plus gérer la flexibilité qui avait fait la réputation de Pelikan...

A la fin de l'année 2000, le stylo est quasiment prêt mais il reste à lui trouver un nom.Les services marketing ont déjà trouvé la solution, le stylo devant sortir en 2001, on le nommera Custom 82 (1919+82=2001), élémentaire mon cher Watson! Mais le PDG opposera son véto car, dans son esprit, le nouveau venu devra se nommer 800 quelque-chose, sait-on pourquoi...Finalement il se nommera 823 pour 82 ans après la date de fondation de la firme et 3 pour troisième projet commercialisé sous le règne du nouveau boss! Et on reprendra la même terminologie avec le 845 pour sa sortie en 2003 et en tant que cinquième projet sous la nouvelle présidence!

Vous savez désormais à peu près tout sur la genèse du Custom 823 et vous comprendrez désormais cette boutade personnelle, lorsqu'on me pose la question sur les modèles de Pelikan M800 à posséder, je réponds invariablement "la première génération, si possible en finition écailles de tortue et le Pilot custom 823!"



Je n'en demandais pas tant ! C'est très instructif et très bien écrit. Merci Pilotnamiki.
Ton intervention m'a d'ailleurs amené à beaucoup réfléchir. J'ai lu attentivement ton essai du Custom 823 ainsi que d'autres essais du stylo. La plume a l'air d'être une des meilleures plumes actuelles et surtout à un prix abordable.
J'ai un M805 demonstrator en plume EF en commande. Mais en y réfléchissant, je me rends compte que je vais acheter un stylo en plexiglas, équipé d'une plume qui ne fait plus l'unanimité. J'ai aussi regardé de plus près les productions japonaises de Nakaya et Platinium. Un Nakaya de base ou un Izumu laqué qui peut durer des dizaines d'années et dont la laque va s'anoblir avec le temps comme le fait le manche d'un katana, équipé une très bonne plume, n'est pas à une distance énorme en terme de prix du M805 demonstrator. Mais en terme de finition, il y a des milles nautiques...
Je vais quand même essayer le M805, mais je suis presque convaincu que je ferai mieux de prendre un custom 823 en attendant de pouvoir m'offrir une de ces merveilles japonaises laquées.

Wait and see.


Dernière édition par LINK789 le 03 Mai 2015 14:27, édité 2 fois.

Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Pelikan M800 vs Pilot 823
Message Publié : 03 Mai 2015 11:56 
Hors-ligne
Midnight Blue
Midnight Blue
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 30 Jan 2015 17:13
Message(s) : 192
Localisation : Bruxelles
Link789 finalement cette histoire va nous coûter cher, car j'ai fait pareille (M805 demo puis achat du 823)

Enfin j'espère ne pas être déçu du 823 FA, ce qui m'étonnerait au vu du petit Falcon que je possède.

le M805 glisse très bien, mais est raide de chez raide, c'est ennuyant d'écrire avec ce stylo, bien que sa douceur rattrape le coup. Donc il est intéressant pour des prises de notes rapides( ou refaire retailler voir acheter une plume italic), mais j'aurais pu prendre un second M1005 ou un KOP a la place... Mais n'empêche qu'il reste très beau il n'y a rien à faire j'adore les demonstrator a piston.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Pelikan M800 vs Pilot 823
Message Publié : 03 Mai 2015 16:53 
Hors-ligne
Bleu Mers du Sud
Bleu Mers du Sud

Inscription : 16 Avr 2015 12:37
Message(s) : 58
Localisation : Colmar
Seven Sam a écrit :
Link789 finalement cette histoire va nous coûter cher, car j'ai fait pareille (M805 demo puis achat du 823)

Enfin j'espère ne pas être déçu du 823 FA, ce qui m'étonnerait au vu du petit Falcon que je possède.

le M805 glisse très bien, mais est raide de chez raide, c'est ennuyant d'écrire avec ce stylo, bien que sa douceur rattrape le coup. Donc il est intéressant pour des prises de notes rapides( ou refaire retailler voir acheter une plume italic), mais j'aurais pu prendre un second M1005 ou un KOP a la place... Mais n'empêche qu'il reste très beau il n'y a rien à faire j'adore les demonstrator a piston.


En fait j'ai réservé le M805 chez mon revendeur qui ne l'a pas encore reçu en taille EF. Je vais l'essayer et on verra ensuite. Je peux encore changer d'avis.
Moi aussi j'aime beaucoup les demonstrator qui sont des stylos très ludiques, très "vivants". Mais quand même, plus de 500 euros pour un stylo en plexiglas, qui risque de mal vieillir (contact avec l'encre, exposition aux UV...) ça me fait vraiment réfléchir...
En ce qui concerne la plume je suis coincé. Si je n'utilisais pas mon stylo à la fois pour nos cursives, mais aussi pour les idéogrammes chinois, je pense que je passerai sur une Broad cursive italique pour ne pas m'embêter. Mais dans mon cas j'ai besoin d'une plume à la fois fine et flexible pour avoir quelques variations du trait ne serait-ce que pour faire apparaître l'ombrage de l'encre (les Edelstein Topaz et Mandarine sont formidables pour cela).
Bref j'espère que cette Pelikan EF ne sera pas raide comme du bois sinon je passerai mon chemin.
De plus les Nakaya sont terriblement tentants... ;-)

PS : Où aurais-tu trouver un M1005 ?


Dernière édition par LINK789 le 03 Mai 2015 17:54, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Pelikan M800 vs Pilot 823
Message Publié : 03 Mai 2015 17:01 
Hors-ligne
Midnight Blue
Midnight Blue
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 30 Jan 2015 17:13
Message(s) : 192
Localisation : Bruxelles
sur amazon allemagne il se trouve a 370 € pour le 1000 et 450 pour le 1005 (non demonstrator)

Edit promotion fini pour le 1000 donc même prix que le 1005


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Pelikan M800 vs Pilot 823
Message Publié : 03 Mai 2015 18:00 
Hors-ligne
Modérateur M.D.
Modérateur M.D.
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 07 Jan 2011 12:59
Message(s) : 7860
Localisation : Nantes
LINK789 a écrit :
Je vais quand même essayer le M805, mais je suis presque convaincu que je ferai mieux de prendre un custom 823 en attendant de pouvoir m'offrir une de ces merveilles japonaises laquées.

J'oserais dire : "Prudence, prudence ! Ne vous emballez tous pas trop sans avoir vraiment essayé."
Pilotnamiki vous livre ses impressions et vous a convaincus (et il a de solides arguments que je confirme quand même, bien qu'étant moins enthousiaste que lui). Je pourrais peut-être vous convaincre de l'utilité d'une plume raide pour votre usage quotidien. Personnellement, j'adore les plumes souples, mais je suis aussi très friand des plumes raides, à partir du moment où la glisse est parfaite et le débit impeccable.

Oui, il est difficile d'essayer un 823 sinon au moment de la réception d'un achat.

Mais, au cours d'une rencontre stylographique (à organiser), vous trouverez bien un 823 à tester. La plume sera peut-être souple (enfin, disons, un peu), mais ne vous attendez pas à une avoir une contorsionniste en pleine possession des ses moyens.

Mon conseil serait donc le suivant : ne vous emballez pas et prenez votre temps. Essayez, re-essayez, comparez (si votre main a la chance de garder le souvenir des écritures) et achetez en pleine connaissance de cause. Ne prenez pas pour argent comptant tout ce que l'on vous dit ici :mrgreen: .

Pour terminer sur l'ombrage des encres, je dirais que le comportement des encres varie d'une plume à l'autre. Et certaines encres délivrent leur ombrage avec des plumes fines et non des plumes larges ! Jouer sur la variation de trait, alors, ne changera rien. Et là, une plume, peut-être raide mais à l'excellent débit, fera votre affaire.

_________________
Mgr JVA


_________________
Orange = modération.
En cas de désaccord avec la modération, merci de contacter Leibniz ou PDZ.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Pelikan M800 vs Pilot 823
Message Publié : 03 Mai 2015 18:08 
Hors-ligne
Midnight Blue
Midnight Blue
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 30 Jan 2015 17:13
Message(s) : 192
Localisation : Bruxelles
que donne la plume FA sur le 823 ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Pelikan M800 vs Pilot 823
Message Publié : 03 Mai 2015 21:00 
Hors-ligne
Modérateur I.B.
Modérateur I.B.
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 18 Mai 2011 10:23
Message(s) : 9243
Localisation : Le Havre (F) & Antwerpen (B)
Seven Sam a écrit :
que donne la plume FA sur le 823 ?
La même chose que sur le Custom 743 ;)
Et je partage l'avis de JVA : il vaut mieux prendre le temps de regarder, comparer, tester, avant de se précipiter sur "n'importe quoi" recommandé par "n'importe qui". Les goûts et les couleurs sont des affaires très personnelles, donc ce qui convient à l'un ne convient pas forcément à l'autre, même si bien sûr le M805 et le 823 restent deux très bons stylos.

_________________
Dans la vie, il faut savoir être souple !
Image Image
Orange = modération, Noir = sans modération.
En cas de désaccord avec la modération, veuillez avoir l'obligeance de contacter Leibniz ou PDZ.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Pelikan M800 vs Pilot 823
Message Publié : 03 Mai 2015 21:18 
Hors-ligne
Modérateur M.D.
Modérateur M.D.
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 07 Jan 2011 12:59
Message(s) : 7860
Localisation : Nantes
Hobiecat a écrit :
avant de se précipiter sur "n'importe quoi" recommandé par "n'importe qui"

Comme tu y vas !!
Certains pourraient prendre la mouche et il va falloir modérer (et qui sait, peut-être pour le première fois :siffler: :siffler: … )

:mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

_________________
Mgr JVA


_________________
Orange = modération.
En cas de désaccord avec la modération, merci de contacter Leibniz ou PDZ.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Pelikan M800 vs Pilot 823
Message Publié : 03 Mai 2015 21:20 
Hors-ligne
Modérateur I.B.
Modérateur I.B.
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 18 Mai 2011 10:23
Message(s) : 9243
Localisation : Le Havre (F) & Antwerpen (B)
jva a écrit :
Comme tu y vas !!
Certains pourraient prendre la mouche et il va falloir modérer (et qui sait, peut-être pour le première fois :siffler: :siffler: … )

:mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:
Tu noteras que j'ai employé une formule très générique, mais largement agrémenté de guillemets pour ne froisser personne (du moins j'espère ;) )
Et ayant moi-même donné des conseils plus haut, je m'inclus de fait dans le "n'importe qui". :mrgreen:

_________________
Dans la vie, il faut savoir être souple !
Image Image
Orange = modération, Noir = sans modération.
En cas de désaccord avec la modération, veuillez avoir l'obligeance de contacter Leibniz ou PDZ.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 94 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Le fuseau horaire est UTC [Heure d’été]


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Aller vers :  
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en français • Utiliser phpBB avec un certificat SSL