Ebonite décolorée moins décolorée...

totor50
Midnight Blue
Midnight Blue
Messages : 357
Enregistré le : 10 mars 2013 14:51

Re: Ebonite décolorée moins décolorée...

Message par totor50 » 09 sept. 2020 21:31

SUite de mes essais :

Un swell pen qui a une belle couleur caca d'oie mais pas partout :)
Image
Image
Image
Image
Un stylo qui a deux teintes (une partie moins "oxydée"...
Image

Après quelques heures de trempage:
Image
Image
Image
Image
Image

Rééquilibrage des teintes...

totor50
Midnight Blue
Midnight Blue
Messages : 357
Enregistré le : 10 mars 2013 14:51

Re: Ebonite décolorée moins décolorée...

Message par totor50 » 09 sept. 2020 21:40

Mon produit devient un peu "pateux" en surface quand on le laisse un certain temps. cela forme une enveloppe quand on sort le "bébé".

Toutefois, si on replonge (comme les frites) plusieurs fois de suite, il retrouve une certaine fluidité et le "bébé" se retrouve simplement huileux.

phénomène rigolo mais qui n'altère en rien ses capacités...

Je ne sais plus combien de corps j'ai "désoxydé" mais le produit est toujours efficace, surtout quand il s'agit d'une sortie de tiroir qui n'a pas subi de traitement avant. Disons 3 à 4 heures (mais j'imagine que si je sortais les corps trempés plus tôt, ils seraient déjà potentiellement acceptables. :idea:

Après, trop de temps ne semble pas nuire au résultat, bien au contraire. :zen:

Le papier essuie-tout et l'éponge magique se sont vite colorés dans le cas du Swell Pen.

totor50
Midnight Blue
Midnight Blue
Messages : 357
Enregistré le : 10 mars 2013 14:51

Re: Ebonite décolorée moins décolorée...

Message par totor50 » 12 sept. 2020 22:26

Bonjour,

Plusieurs infos aujourd'hui.

Tout d'abord, voici le Waterman "Fluxine" remonté et avec un sac neuf, gracieusement monté par Pollux que j'ai rencontré cette après midi. Il est prêt à repartir chez sa propriétaire qui retrouvera un stylo rénové avec pour seul coût, les frais de port.

Image
Céline, tu pourras remercier Pollux ;)

J'en ai profité pour donner un bocal de ma mixture et ainsi Pollux pourra comparer le produit de M. Hoover avec celui-ci (que j'ai découvert à cette occasion car je n'en avais vu de près (comme beaucoup d'autres choses d'ailleurs!!! :geek: :msp_love : ). Déjà, nous avons pu observer les différences de texture (plus fluide en ce qui concerne mon mélange) et aussi l'odeur plus doucereuse voire alcoolique de ma mixture (le produit de M. Hoover dégage une odeur particulière). Je suis impatient de lire le comparatif que pourra faire Pollux (les deux produits ont la même finalité mais pas tout à fait les mêmes caractéristiques).

Petit rappel d’utilisation de la mixture à Totor (à destination de Pollux) :
-Bien agiter le bocal (en effet, ma V3 mériterait un dosage plus conséquent d’émulsifiant car il laisse un décantage (environ 20%). la V4 sera plus prometteuse je pense. Une fois mélangé, cela n'altère pas ses facultés.
-Plonger les parties à désoxyder (sans autre aménagement que de vider les corps). Toutes les pièces métalliques peuvent tremper : aucune incidence (bien au contraire, je trouve que ça décrasse tout autant et les rend aussi sinon plus brillantes).
-Remuer de temps en temps pour renouveler le produit sur les parties à désoxyder (j'utilise pour cela un mélangeur magnétique 1er prix). Ainsi je peux laisser tremper toute la nuit sans m'en soucier. Plus simplement, avec un bocal hermétique, retourner le bocal souvent.
-Sur un lit de papier absorbant, sortir les parties traités (j'utilise un panier, c'est plus facile). Retirer avec le papier essuie tout, l’excédent de produit. Avec un chiffon doux ou du Sopalin (essuie tout), frotter énergiquement jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de dépôts marrons (a vue d’œil, on voit s'il en reste). Au besoin, si l'effet lissé n'apparaît pas, utiliser une éponge magique. Frotter, frotter et frotter ;)
-Au bout d'un moment, on voit l'aspect lisse qui apparaît, cela veut dire qu'on est venu à bout de la gangue oxydée. Après, on essuie pour retirer l'huile, on passe du papier essuie tout pour retirer l'huile à l'intérieur. ON laisse sécher plusieurs jours et à l'issue, on peut lisser avec le produit de son choix pour rendre la matière brillante (simichrome ou autre). On nettoie les derniers résidus d'huile non séchés qui persisteraient à l'intérieur. On laisse encore sécher s'il y en avait.
-Enfin, on enduit l'ébonite du produit le plus adapté à sa conservation et son embellissement : perso: cire de Carnauba.
L'odeur en est agréable (aux étapes précédentes aussi, je trouve).

Pendant que nous échangions comme peuvent être un disciple avec son maître :mrgreen: j'ai mis ce stylo SEMPER dont voici le résultat après mon retour d'escapade :
Image
Image
Image

Et sortie de bain (après frottage) :
Image
Image
Image
Image

Tout est nettoyé (y compris les impuretés qui se sont accumulées ici et là)...Les métaux ressortent bien brillants (effet du frottement et de l'huile, surement).
Modifié en dernier par totor50 le 13 sept. 2020 21:55, modifié 2 fois.

Avatar du membre
Pollux
Shin-ryoku
Shin-ryoku
Messages : 5264
Enregistré le : 14 oct. 2014 08:07

Re: Ebonite décolorée moins décolorée...

Message par Pollux » 13 sept. 2020 05:38

totor50 a écrit :
12 sept. 2020 22:26
... gracieusement monté par Pollux que j'ai rencontré cette après midi.
Très sympa cette rencontre, totor50 ! ;)
C'est toujours agréable de rencontrer des passionnés de plumes et de réparations, ... et de se rendre compte, de surcroît, qu'on a d'autres point en commun ! :lol:

Compte sur moi pour tester ton produit de désoxydation et pour faire part de mon ressenti sur ce fil ! :thumbsup:
Rêver un impossible rêve ...

Avatar du membre
silverado
Shin-ryoku
Shin-ryoku
Messages : 8114
Enregistré le : 05 févr. 2010 18:41
Localisation : Perpignan
Contact :

Re: Ebonite décolorée moins décolorée...

Message par silverado » 13 sept. 2020 05:58

:thumbsup:
Et merci au forum de permettre cette rencontre - et de faire bien avancer les choses :vieux:
"Dieu a fait des hommes forts et
Dieu a fait des hommes faibles.
Je les ai rendus égaux"
Samuel Colt

totor50
Midnight Blue
Midnight Blue
Messages : 357
Enregistré le : 10 mars 2013 14:51

Re: Ebonite décolorée moins décolorée...

Message par totor50 » 13 sept. 2020 10:47

Bonjour,

Oui, à l'occasion d'une discussion virtuelle, on s'est aperçu qu'on était "quasi-voisins"...Le plus rigolo, sans rentrer dans l'intimité de nos discussions, on s'est également aperçu que nous étions également quasi-voisins tu temps de notre jeunesse...

Le monde est petit...

Petite précision : sur mon descriptif précédent, je fais allusion à un panier. Le panier permet de ressortir les pièces et les faire décanter proprement mais sa vocation première est surtout de maintenir les dites pièces en suspension dans le mélange et que ces derniers ne viennent pas heurter l'agitateur magnétique qui tourne au fond du récipient. Le but étant, bien évidemment, d'éviter que les pièces soient abîmées par les mouvements assez rapides de cet agitateur.

totor50
Midnight Blue
Midnight Blue
Messages : 357
Enregistré le : 10 mars 2013 14:51

Re: Ebonite décolorée moins décolorée...

Message par totor50 » 13 sept. 2020 16:19

Et voilà de nouveaux essais cette fois-ci suite à un questionnement de Pollux sur l'étendue des "vertus" de ce produit.

On change de matière en quelque sorte avec de l'ébonite marbré, en l’occurrence ici un "Ripple" qui traîne (comme beaucoup) dans un tiroir en attendant d'être pris en main.

Il s'agit d'un 52 1/2V que j'ai ressorti car Pollux me posait la question de l'efficacité du produit sur ce type de matière. Et notamment, sur les effets entre le noir et le rouge (non, il ne s'agit pas de littérature Stendhalienne;) ).

Voici donc les photos du corps et section que j'ai mis à tremper avant mon barbecue dominical.
Image
Image
Image

Le temps de manger, vaquer un peu a mes (in)obligations, j'ai ressorti le tout il y a une demi/heure (soit environ 3-4h après)..

Du frottement avec un dépôt bien ocre-rouge sur le papier essuie tout et voici le résultat.
Image
Image
Image
Image

Conclusion (pour Pollux mais aussi pour tous ceux que cela intéresse) :

Le produit agit puisqu'on enlève l'aspect blanchissement et terne.
Toutefois, il faudra voir après séchage.
Il est possible que le rouge et le noir n'ayant pas les mêmes propriétés, ces deux matériaux réagissent différemment à l'oxydation.
J'ai l'impression que si la proximité rouge et noir est tenue, on pourrait déceler à la lumière rasante une différence après traitement.
Sur le principe, ça se comprendrait (ce qui a été "oxydé" est perdu) et peut s'expliquer par une différence de degré "d'oxydation" entre les 2 matières et implicitement, une perte moins importante pour l'une que pour l'autre après désoxydation.
Modifié en dernier par totor50 le 13 sept. 2020 21:59, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Pollux
Shin-ryoku
Shin-ryoku
Messages : 5264
Enregistré le : 14 oct. 2014 08:07

Re: Ebonite décolorée moins décolorée...

Message par Pollux » 13 sept. 2020 16:56

:D .... J'ai également fait des essais avec l'échantillon de produit que tu m'as gentiment laissé.
J'ai mis à tremper 2 heures, ensemble, deux stylos en ébonite différente : un Swan BCHR et un Waterman Ripple, comme tu viens de le faire.

Je posterai des photos un peu plus tard, mais j'ai le sentiment que ton produit est redoutablement efficace avec l'ébonite noire et beaucoup moins efficace avec celle marbrée.
J'ai peut-être aussi besoin d'un peu de pratique, utilisant jusqu'ici le produit de Mark Hoover... Tu as souligné que les deux formules et aspects des mixtures sont totalement différentes (du miel pour schématiser chez Mark Hoover / du liquide huileux chez toi) : les techniques d'utilisation différent également. Il faut je pense beaucoup plus frotter avec ton produit que celui de Mark.

Au final, le Waterman Ripple est un peu pâteux et ses 2 ébonites semblent avoir réagit de manière différente au bain. Le Swan est par contre (et comme pour tes essais ci-dessus), redevenu bien noir ! :thumbsup:

A confirmer, mais je pense qu'il faut réserver ton produit à !'ébonite noire et favoriser le produit de Mark pour les marbrées.
Ca tombe bien, j'ai les deux maintenant ! ;) :siffler:
Rêver un impossible rêve ...

totor50
Midnight Blue
Midnight Blue
Messages : 357
Enregistré le : 10 mars 2013 14:51

Re: Ebonite décolorée moins décolorée...

Message par totor50 » 13 sept. 2020 17:26

Salut :D

Oui, il faut voir après séchage. Perso, si on remonte dans ce fil de discussion, j'avais déjà fait un essai au début et j'en ressortais avec un avis assez mitigé.

Tout comme cette fois-ci, où j'ai une impression de différentiel (que la lumière rasante laisse apparaître). Après, il s'agit peut être d'une réactivité liée à l'action du produit (ce fameux gonflement (différent selon la nature de l'ébonite) mais dont je m'étais aperçu qu'il se résorbait par la suite au séchage).
Phénomène que j'avais observé parfois quand, je pense, on le laisse trop longtemps au trempage (ou lié à la nature de l'ébonite (sachant qu'"il y a plusieurs qualité) et/ou degré d'oxydation)).
Je ferai un retour (et toi de même si tu veux bien) dans quelques jours ou une semaine pour faire le bilan sur ce point.
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
EDIT : Comme le produit, une fois essuyé est assez facile à éliminer, j'en ai profité pour voir ce que donnerait un petit ponçage relayé d'un coup de polish (micromesh) : Evidemment, le ponçage (5000) a atténué l'effet de "microsillon" en rééquilibrant les niveaux et le Micromesh a fini l'action de brillance. Donc, mécaniquement, on peut atténuer l'effet (sans à priori détériorer les gravures car cela se joue sur une très faible épaisseur). Mais bon, utiliser le produit est sensé éviter cette étape. Je me demande bien comment le produit de M. Hoover évite ces écarts...
Image
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
C'est très intéressant car cela va sûrement m'amener à revoir mes dosages. Peut être que l'alcool (même si en proportion, il y en a peu) a une incidence, ... il me sert pour lier les produits (eau, percarbonate de sodium et huile) pour créer l'effet d'Ouzo. Mais en jouant sur l'émulsifiant (augmentation de la part), peut être cela va-t-il influer sur cette part (alcool) en la réduisant. Ce qui rendra mon produit moins liquide, potentiellement.

C'est une hypothèse à tester.

Tiens, une petite video de mon mélange (qui a vu passer plus d'une quinzaine de désoxydation) avec le mélangeur.
https://www.youtube.com/watch?v=3F_1nwnEIUg

PS: si vous regardez bien (pas mon genou ;) ), vous verrez le "ripple" en train de flotter balancé par le mouvement circulaire du liquide).
Allez, je rajoute une autre vidéo du "ripple" qui montre mieux le mouvement ;) C'est de l'artisanal, n'oubliez pas ;)
https://youtu.be/ZR_Ub_9qtHE

Avatar du membre
Linaele
Midnight Blue
Midnight Blue
Messages : 241
Enregistré le : 03 mars 2020 10:34
Localisation : Bas-Rhin

Re: Ebonite décolorée moins décolorée...

Message par Linaele » 13 sept. 2020 19:42

Ce fil réserve décidément bien des surprises ! Il permet aussi la rencontre et l'échange entre membres, chacun pouvant ainsi tirer parti de l'expérience de l'autre. Le virtuel devient réel et augure alors de belles rencontres.

Je vous félicite et vous remercie tous les deux de tout coeur, Bruno et Christophe, pour votre patience et votre travail consciencieux. Mon stylo a subi une telle cure de jouvence que j'ai peine à croire qu'il s'agisse bien du même modèle :o

Vous êtes de vrais magiciens !

Le résultat sur les autres stylos présentés ici est tout aussi incroyable, cela relève d'un travail d'orfèvre.

Je serais très curieuse de découvrir les différenciations entre les produits Hoover et la formule initiée dans ce fil. Dans l'absolu, il semblerait que chacun de ces outils puisse effectivement apporter une intéressante complémentarité.

totor50
Midnight Blue
Midnight Blue
Messages : 357
Enregistré le : 10 mars 2013 14:51

Re: Ebonite décolorée moins décolorée...

Message par totor50 » 13 sept. 2020 22:14

Linaele a écrit :
13 sept. 2020 19:42
Ce fil réserve décidément bien des surprises ! Il permet aussi la rencontre et l'échange entre membres, chacun pouvant ainsi tirer parti de l'expérience de l'autre. Le virtuel devient réel et augure alors de belles rencontres.

Je vous félicite et vous remercie tous les deux de tout coeur, Bruno et Christophe, pour votre patience et votre travail consciencieux. Mon stylo a subi une telle cure de jouvence que j'ai peine à croire qu'il s'agisse bien du même modèle :o

Vous êtes de vrais magiciens !

Le résultat sur les autres stylos présentés ici est tout aussi incroyable, cela relève d'un travail d'orfèvre.

Je serais très curieuse de découvrir les différenciations entre les produits Hoover et la formule initiée dans ce fil. Dans l'absolu, il semblerait que chacun de ces outils puisse effectivement apporter une intéressante complémentarité.
Dans mon cas, c'est moi qui te remercie de ta confiance. En effet, c'est la première fois que je "bricole" un stylo qui ne m'appartient pas. C'est vraiment un moment où il y a une crainte. Autant, tu fais une bêtise avec un truc à toi, tu peux ne t'en vouloir (et mettre ton mouchoir dessus). Mais, quand j'ai plongé le capuchon, disons que je me suis demandé comment le produit allait réagir devant un stylo imprégné d'encre violette... Et voilà, tu as servi de cobaye.

Tu pourras, lorsque tu récupéreras ton objet d'écriture donner ton avis avec le stylo en main, si tu veux...

Tiens, au passage, une image de mon bocal avec la lumière du soleil à travers.
Image
Bizarrement, là où le produit de M. Hoover fait un dépôt à la base du récipient, le mien semble faire l'inverse...Décidément, rien n'est pareil ;)

Avatar du membre
Linaele
Midnight Blue
Midnight Blue
Messages : 241
Enregistré le : 03 mars 2020 10:34
Localisation : Bas-Rhin

Re: Ebonite décolorée moins décolorée...

Message par Linaele » 14 sept. 2020 14:16

totor50 a écrit :
13 sept. 2020 22:14
Tu pourras, lorsque tu récupéreras ton objet d'écriture donner ton avis avec le stylo en main, si tu veux...
Bien sûr, avec grand plaisir :thumbsup:
totor50 a écrit :
13 sept. 2020 22:14
Tiens, au passage, une image de mon bocal avec la lumière du soleil à travers.
Image
La couleur rappelle les pots de confiture de fraise de mon enfance, mais je ne suis pas sûre d'être prête psychologiquement à y goûter :lol:

totor50
Midnight Blue
Midnight Blue
Messages : 357
Enregistré le : 10 mars 2013 14:51

Re: Ebonite décolorée moins décolorée...

Message par totor50 » 20 sept. 2020 16:39

bonjour,

Quelques essais après une semaine de durs labeurs ;)

J'ai voulu voir si le marbré rouge et noir interagissaient de la même façon avec d'autres types d'ébonite. Je voulais aussi analyser les temps de trempage.

Et suite à un problème (le corps était tombé du panier qui avait basculé et se trouvait emmené par l'agitateur). Ceci au bout de quelques minutes de trempage. J'ai donc été obligé d'aller le recherche à la petite cuillère.

L'ayant mis dans mon papier essuie tout (car, le produit huileux est liquide et donc assez salissant), je me suis aperçu qu'en frottant, la couleur marron venait rapidement.

J'ai donc frotté et en effet, il y a eu pas mal de dépôt sur mon papier. J'ai donc repensé à ce qu'avait écrit Pollux sur l'effet assez fort du produit sur l'ébonite noire.

Cela ne paraît pas de prime abord sur les premières photos (ebonite d'un stylo inconnu) alors qu'à vue d'œil, on voit la différence, j'ai donc retenté l'expérience avec un corps marbré provenant d'un stylo RODOR bien terne (plus que le premier).

Voici les résultats (au bout de quelques minutes et passage à l'éponge magique qui a changé de couleur assez rapidement).

1er essai : STYLO INCONNU -> 4-5 minutes de trempage (et obligation de ressortir le corps tombé dans le fond):
AVANT:
Image
APRES :
Image
AVANT (autre angle):
Image
APRES:
Image


DEUXIEME ESSAI RODOR:
AVANT :
Image
sortie de bain, premier frottement (les résidus ocrés sont bien apparents sur le papier) :
Image
APRES (éponge magique):
Image

CONCLUSION :
Bien évidemment l'éclairage des photos joue mais, à vue d'œil, le produit fait de l'effet à très court terme.
Il me faut affiner cette technique mais je pense que quelques bains rapides avec passage de l'essuie tout et de l'éponge magique peut permettre de retrouver une certaine vivacité de l'ébonite marbré rouge.
Ceci sans laisser au produit le temps de créer une différence de niveau de "désoxydation" entre le noir et le rouge. Toutefois, il s'agit ici de Woodgrain et je me demande si le Ripple n'est pas particulier et il faudra que je confirme avec un autre Ripple (heureusement, il m'en reste quelques uns). Suite au prochain épisode ;)

totor50
Midnight Blue
Midnight Blue
Messages : 357
Enregistré le : 10 mars 2013 14:51

Re: Ebonite décolorée moins décolorée...

Message par totor50 » 04 oct. 2020 11:14

Tout d'abord, quelques photos de mes premiers essais plusieurs mois après traitement.
Ces capuchons sont restés à l'air libre sans aucune protection (pas de cire) et après un été bien ensoleillé et chaud.

Image

Image

Image

Globalement, ça tient. :thumbsup: :mrgreen:

totor50
Midnight Blue
Midnight Blue
Messages : 357
Enregistré le : 10 mars 2013 14:51

Re: Ebonite décolorée moins décolorée...

Message par totor50 » 04 oct. 2020 11:20

SUite de mes essais avec les marbrés rouge et noir Ebonite (et à partir du constat précédent) : Les marbrés nécessitent un temps de traitement plus court.

J'ai ce corps terni de "THE CONTINENTAL PEN" (marque Lambda, je présume).

Image
Image

Bain de quelques minutes (moins de 5 minutes avec agitateur) :
Sortie sans frottage:
Image
1er nettoyage (essuie tout) avec dépot ocre-rouge...
Image
Un petit coup d'éponge magique:
Image

Action qui semble s'opérer sans altérer les 2 couches. A revoir dans quelques semaines.
Modifié en dernier par totor50 le 04 oct. 2020 13:01, modifié 1 fois.

totor50
Midnight Blue
Midnight Blue
Messages : 357
Enregistré le : 10 mars 2013 14:51

Re: Ebonite décolorée moins décolorée...

Message par totor50 » 04 oct. 2020 11:28

Ma prochaine étape, le remettre dans le bain, un peu plus longtemps, pour voir l'effet avec un peu plus de temps de trempage...

Méthode empirique ;)

EDIT à 14h00 :

Voilà, je l'ai remis en trempage plus d'une heure (toujours dans ma vieille mixture épaissie). Le temps d'aller manger...
J'essaierai de nouveaux mélanges à proportions modifiées dans 15 jours environ (à moins que j'ai un peu de temps avant).

Sortie de bain, frottage au papier essuie tout (quelques traces d'ocre rouge) puis éponge magique (un peu plus de traces ocres résiduelles) :

voici le résultat :
pas de "différentiel" de niveaux entre le rouge et le noir (donc ok pour cette durée):

Image
Image
Image

Un coup de simi-chrome (ou autre polish) pourra redonner un peu de brillant...

Avatar du membre
Linaele
Midnight Blue
Midnight Blue
Messages : 241
Enregistré le : 03 mars 2020 10:34
Localisation : Bas-Rhin

Re: Ebonite décolorée moins décolorée...

Message par Linaele » 04 oct. 2020 16:09

Impressionnants résultats :shock:

Je m'étais persuadée que l'ébonite marbrée subirait immanquablement une perte de couleur irrémédiable, mais je constate avec bonheur que ce n'est absolument pas le cas. Cette méthode soulagera à coups sûrs bien des possesseurs de ce type de stylos.

totor50
Midnight Blue
Midnight Blue
Messages : 357
Enregistré le : 10 mars 2013 14:51

Re: Ebonite décolorée moins décolorée...

Message par totor50 » 04 oct. 2020 16:26

Merci :)

En fait, je pense que ma mixture est assez "agressive" sur l'oxydation et ce qui pose moins de souci avec une matière unique d'un seul bloc (ébonite noire) prend une autre tournure (si on laisse trop longtemps) avec une matière bi-composant (ébonite rouge et ébonite noire) aux propriétés d'oxydation différentes, je pense.

Ceci expliquerait pourquoi le noir se creuse plus que le rouge et cette différence, de l'ordre de quelques dizaines de microns, apparaît en y regardant de près.
Cela se voit surtout à la lumière rasante mais peut se sentir au toucher aux endroits ou la partie rouge est ténue (ce qui provoque un relief accentué par la faible épaisseur).

Le "ripple" est assez exemplaire sur ce principe.

Il me faut confirmer avec un autre ripple (mais je n'en ai plus en vrac, il faut que j'en sorte un de mes "archives" ;) ).

totor50
Midnight Blue
Midnight Blue
Messages : 357
Enregistré le : 10 mars 2013 14:51

Re: Ebonite décolorée moins décolorée...

Message par totor50 » 20 oct. 2020 12:44

Nouveaux essais toujours avec du Woodgrain :

Voici un safety de marque inconnue sorti de "grange" (comme dirait les afficionados des vieilles guimbardes motorisées).

Passablement oublié sans abri, il est oxydé assez fortement et de façon inégale. L'enlèvement de son clip (joliment décoré à la façon académicienne) laisse apparaître une "tonne" d'encre séchée (comme on l'aime).

Image
Image
Sous une autre lumière:
Image
Sortie du bain (10-15 minutes) et passage à l'éponge magique et polissage au simichrome.
Image
Image
L'ensemble :
Image

Bilan : l'objet retrouve du brillant et de la couleur homogène.
Le frottement a laissé apparaître une forte coloration orange ocrée. Beau retour à la "vie".

Constatation : Effet léger de crevasse facilement corrigée par l'éponge magique, Micromesh et polissage au Simichrome. Effet d'une forte oxydation? temps d'exposition au produit encore trop long?

Mon prochain essai va consister à frotter l'ébonite marbrée avec le produit sans trempage.

Je suis en train d'établir un mode opératoire et ce fil m'aide pour centraliser mes comptes-rendus d'expériences.

Avatar du membre
silverado
Shin-ryoku
Shin-ryoku
Messages : 8114
Enregistré le : 05 févr. 2010 18:41
Localisation : Perpignan
Contact :

Re: Ebonite décolorée moins décolorée...

Message par silverado » 21 oct. 2020 05:26

:o :thumbsup: :msp_love :
"Dieu a fait des hommes forts et
Dieu a fait des hommes faibles.
Je les ai rendus égaux"
Samuel Colt

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités