Apprendre ou réapprendre la lenteur ?

Tout ce qui touche à la calligraphie et au dessin à l'aide d'encres. Ecriture d'un point de vue technique.
Brisefer
Bleu Mers du Sud
Bleu Mers du Sud
Messages : 56
Enregistré le : 05 nov. 2018 20:20
Localisation : Finistère

Re: Apprendre ou réapprendre la lenteur ?

Message par Brisefer » 11 nov. 2019 14:40

Mirifix78 a écrit :
11 nov. 2019 11:09

...

Depuis que je fréquente ce forum (2 ans), je me suis beaucoup intéressé aux plumes (les stylos proprement dits ne m'intéressent pas tant que ça) et à leur taille.
J'ai découvert et compris que certaines sont bien plus performantes que d'autres, et en même temps plus agréables. Notamment les italiques, cursives, stub. La surface plate au bout de la plume, plutôt que la boule toute ronde, donne un appui sûr, et comme l'étrave du bateau, la guide dans une direction préférentielle qui évite les glissades de travers et les dérapages incontrôlés.

...

Je plussoie. Les plumes STUB sont mes préférées pour l'écriture au quotidien. Ce genre plume permet de faire de belles descendantes larges, et des liaisons fines. Attention, toutes les STUB ne se valent pas, même deux exemplaires du même stylo-plume n'ont pas forcément le même agrément. Le trait large de la plume STUB m'a aussi permis/contraint d'étirer/aérer mon écriture, ce qui je pense améliore la lisibilité;

En ce qui concerne la méthode, j'ai suivi le cours sur Internet de Barbara Nichol : http://www.penmanship.com.au/
Il m'a fallu à peu près un an de travail...
<< You're not haunted by the war, Doctor WATSON, you miss it !!! >>

Avatar du membre
noon
Prussian blue
Prussian blue
Messages : 934
Enregistré le : 26 sept. 2016 09:48
Localisation : Yvelines
Contact :

Re: Apprendre ou réapprendre la lenteur ?

Message par noon » 11 nov. 2019 16:08

Brisefer a écrit :
11 nov. 2019 14:40

En ce qui concerne la méthode, j'ai suivi le cours sur Internet de Barbara Nichol : http://www.penmanship.com.au/
Il m'a fallu à peu près un an de travail...
A raison de combien de séances par semaine ?

Brisefer
Bleu Mers du Sud
Bleu Mers du Sud
Messages : 56
Enregistré le : 05 nov. 2018 20:20
Localisation : Finistère

Re: Apprendre ou réapprendre la lenteur ?

Message par Brisefer » 11 nov. 2019 17:46

J'ai fait quasiment une séance par jour.
Après avoir fait le tour de la méthode, j'ai recopié des poèmes.
<< You're not haunted by the war, Doctor WATSON, you miss it !!! >>

Ergé
Midnight Blue
Midnight Blue
Messages : 476
Enregistré le : 07 août 2014 20:26
Localisation : Saint-Félicien (07)
Contact :

Re: Apprendre ou réapprendre la lenteur ?

Message par Ergé » 11 nov. 2019 18:28

Bravo ! Quelle patience.
Je n'en aurai certainement pas autant.

Avatar du membre
senzen
Midnight Blue
Midnight Blue
Messages : 349
Enregistré le : 06 janv. 2017 22:47

Re: Apprendre ou réapprendre la lenteur ?

Message par senzen » 12 nov. 2019 00:40

C'est la même chose pour moi, une question de patience, de ryhtme, le terme de mode en anglais est le mindfulness... Pleine conscience selon Linguee.fr. À l'origine, je ne supportais pas la différence entre la vitesse de mes pensées et celle de mon écriture... Eventuellement j'ai appris à essayer de trouver le bon mot, puis l'écrire... Ce qui ne veut pas dire que tout ce que j'écris est forcément bien pensé :mdr: .

Ergé
Midnight Blue
Midnight Blue
Messages : 476
Enregistré le : 07 août 2014 20:26
Localisation : Saint-Félicien (07)
Contact :

Re: Apprendre ou réapprendre la lenteur ?

Message par Ergé » 12 nov. 2019 08:43

:D
Je n'arrive déjà pas vraiment à cesser mes autres activités (ou mon inactivité assortie de l'attente d'un appel à mes compétences, ce qui me met en pause et m'amène ici en attendant...) pour passer plus que trois ou quatre minutes, pour le moment, à chercher quel stylo me conviendrait le mieux. :(
Il y a des moments où je me demande si je ne suis pas un cas désespéré ! :?:

Ergé
Midnight Blue
Midnight Blue
Messages : 476
Enregistré le : 07 août 2014 20:26
Localisation : Saint-Félicien (07)
Contact :

Re: Apprendre ou réapprendre la lenteur ?

Message par Ergé » 14 nov. 2019 08:43

Bon, j'ai fini par arriver à prendre un peu de temps hier pour commencer des exercices tout simples : recopier les lettres minuscules puis les mots, en minuscules aussi, de feuilles d'exercices.
Premier problème : même si la page parle de moyenne cursive italique, les lettres sont très petites et il n'y a qu'avec une plume SEF (Pilot Falcon) que j'arrive à approcher (mais de loin, loin, les exemples).
J'ai pour le moment énormément de mal à écrire deux fois de suite la même lettre à l'identique ! :(
Et je n'arrive pas encore à ne pas être crispé sur le stylo... ni, pour les mots, à les écrire lentement.

J'ai aussi essayé les "exercices d'échauffement à la plume", avec une plume Sergent-Major qui gratte un peu trop sur ce papier. C'est un petit peu mieux avec une Brause Citofein, mais dans les deux cas (deux porte-plume différents), j'ai mal au majeur, là où pendant longtemps j'ai eu une "boufigue" séquelle des pages d'écriture dans ma jeunesse... J'ai découvert lors de ces tests que je n’étais pas aussi mal à l'aise avec la plume WA de mon Pilot Custom 743. Je ne me souviens plus pourquoi je l'avais remisé il y a quelques années, peut-être parce que cette plume n'est pas flexible.

Il va falloir que je trouve des exemples à recopier (avec les lignes pour me guider, mes lettres étant souvent de taille différente) en taille plus grande que ce que j'ai, ce devrait être plus facile, enfin je l'espère.

Dans le même temps, j'ai multiplié les essais de stylos, remis sa plume Italic à mon Pelikan M200 qui écrit bien trop large. L'encre Edelstein Smoky Quartz dans le Custom 912 fait un affreux feathering sur ce papier. Mes essais ne sont pas terminés...

Avatar du membre
noon
Prussian blue
Prussian blue
Messages : 934
Enregistré le : 26 sept. 2016 09:48
Localisation : Yvelines
Contact :

Re: Apprendre ou réapprendre la lenteur ?

Message par noon » 14 nov. 2019 09:00

Pour réapprendre les gestes de base et travailler la forme, la hauteur et l'espacement des lettre, mieux vaut s'affranchir d'un outil qui présente des caractéristiques perturbantes.
Moi, je bannirais le stylo-plume quelqu'il soit au profit d'un simple crayon à papier bien taillé.
Et oui, il est mieux de travailler plus gros et avec des gabarits de lignes pour la hauteur.

Après, ça ne me semble pas anormal de ne pas faire deux lettres à l'identique :D on n'est pas des machines non plus.

Mirifix78
Prussian blue
Prussian blue
Messages : 1089
Enregistré le : 09 nov. 2017 18:06

Re: Apprendre ou réapprendre la lenteur ?

Message par Mirifix78 » 14 nov. 2019 09:05

@ergé/Robert
C'est tout à fait normal d'être crispé quand on s'applique à faire une chose inconnue. Avec l'habitude et l'entraînement, la crispation diminue et un nouveau schéma corporel s'installe , demandant de moins en moins d'efforts.

Ergé
Midnight Blue
Midnight Blue
Messages : 476
Enregistré le : 07 août 2014 20:26
Localisation : Saint-Félicien (07)
Contact :

Re: Apprendre ou réapprendre la lenteur ?

Message par Ergé » 14 nov. 2019 09:23

Merci à tous les deux. :)

Quand on voit l'exemple de test du Pilot Custom 912 FA dans mon autre discussion, il y a un sacré chemin à parcourir ! (viewtopic.php?f=9&t=18190&start=20#p282614 )

Il faut dire que je suis parti de là, quand il a fallu commencer à la plume vers 4 ans ! ;)
Image
Modifié en dernier par Ergé le 25 nov. 2019 19:18, modifié 2 fois.

Ergé
Midnight Blue
Midnight Blue
Messages : 476
Enregistré le : 07 août 2014 20:26
Localisation : Saint-Félicien (07)
Contact :

Re: Apprendre ou réapprendre la lenteur ?

Message par Ergé » 16 nov. 2019 18:01

noon, j'ai suivi tes conseils et essayé au crayon à papier.
Avant-hier avec un Koh-i-Noor 5,6 4B, aujourd'hui avec des crayons Criterium Conté 3B et un peu 4B, puis un porte-mine Faber Castell 2B 0,7mm.
L'écriture des lettres minuscules, une à une, en en faisant plusieurs identiques à la suite est à mon avis pas mal, sauf que j'ai souvent du mal à rester sur la ligne de base (test sur un carnet ligné Moleskine).
Si j'essaie la cursive attachée, ça se dégrade nettement à partir du "m" (avec le Koh-i-Noor). Il faut que je réessaie cette écriture liée avec les crayons, mais je ne suis pas certain qu'utiliser du 3B ou plus soit une bonne idée, la pointe s'émoussant très vite, même sur le porte-mine 0,7.

J'hésite entre continuer au crayon noir en passant aux majuscules et aux mots, quitte à faire en même temps des essais de dessins (j'ai des bouquins sur le sujet) histoire de maîtriser un peu mieux ma main*, tenter aussi d'autres types d'écritures ou encore essayer de conforter mon écriture des minuscules au plume avant de revenir au crayon pour la suite.
J'ai aussi du mal comme je l'ai dit avec la petitesse des lettres sur une page d'exercice en Seyès, taille plus faite pour les plumes Sergent-Major ou un crayon très bien taillé que pour un crayon gras ou un stylo à plume.

* j'ai toujours été très mauvais sur le plan graphique, une catastrophe en dessin, sauf très exceptionnellement !

Ergé
Midnight Blue
Midnight Blue
Messages : 476
Enregistré le : 07 août 2014 20:26
Localisation : Saint-Félicien (07)
Contact :

Re: Apprendre ou réapprendre la lenteur ?

Message par Ergé » 24 nov. 2019 08:08

J'ai temporairement stoppé mes essais au crayon (j’attendais des blocs A5 lignés) pour reprendre diverses plumes et faire d'autres exercices, et je reviens trop vite à l'écriture rapide, même en me forçant à surveiller cette vitesse.
Comme je l'ai dit l'autre jour, écrire les lettres minuscules individuellement est à peu près satisfaisant (j'ai encore des difficultés avec certaines majuscules, ma main ne m'obéissant pas toujours... ;)) mais lorsque j'enchaîne en écriture liée, ça capote trop vite.

Sur des simulations de courriers, je ne tiens pas plusieurs lignes à un rythme posé. Il me faut vraiment envoyer trois lettres dont une ou deux assez longues à des correspondants réfractaires à Internet, et l'envie de mieux écrire me fait retarder ces écrits...

Hier, j'ai repris un livre de calligraphie consacré aux écritures anciennes : rien que le fait de voir le ductus de certaines et donc la décomposition des lettres et le temps à passer sur chacune m'ont immédiatement fait dire que ce n'est pas pour moi, même si je me doute que ce serait un apprentissage bénéfique de la lenteur d'écriture.
J'ai pourtant reçu hier matin d'un vendeur espagnol sur eBay un Pelikan 450 pour accompagner un 400 que j'avais déjà, et le porte-mines était accompagné d'une petite feuille où est écrit "Dear Robert enjoy this Pelikan pencil" utilisant plusieurs alphabets différents et plusieurs plumes et encres différentes : une attention qui m'a beaucoup touché ! et je me dis que ce serait quand même bien que j'en sois aussi capable. :)

Mirifix78
Prussian blue
Prussian blue
Messages : 1089
Enregistré le : 09 nov. 2017 18:06

Re: Apprendre ou réapprendre la lenteur ?

Message par Mirifix78 » 24 nov. 2019 09:00

De mon point de vue, écrire en calligraphie "règlementée" est une activité à part, un peu comme la broderie. Il n'est pas nécessaire d'écrire à la main comme une machine le ferait en respectant à la lettre (si l'on peut dire) la graphie recommandée dans les livres, sauf pour le plaisir d'apprendre à maîtriser cet art, ce qui est alors une fin en soi.
L'essentiel, selon moi, est d'écrire lisiblement, avec une certaine élégance liée pour une bonne partie, à la régularité du trait (je veux dire faire les lettres à peu près toujours de la même façon, écrire droit et pas en montant ou descendant sur la ligne). Il me semble plus intéressant de cultiver sa propre écriture, qui ne sera pas celle d'un(e) autre, tout en cherchant à donner à chaque fois le meilleur de soi-même, pour son plaisir et surtout celui du lecteur.

Ergé
Midnight Blue
Midnight Blue
Messages : 476
Enregistré le : 07 août 2014 20:26
Localisation : Saint-Félicien (07)
Contact :

Re: Apprendre ou réapprendre la lenteur ?

Message par Ergé » 24 nov. 2019 09:23

Je suis d'accord avec toi.

Mon objectif premier est de retrouver une écriture plus lisible, ce qui impose que je trouve le moyen d'écrire plus lentement. C'est pourquoi j'ai commencé à copier et recopier les lettres minuscules en cursive, comme je l'ai (mal) appris à l'école. Je remarque d'ailleurs que je ne suis pas le seul à oublier la boucle des "e". Je le fais aussi un peu pour les "l", et je mélange écriture cursive et scripte.

Les exercices de simple écriture à la plume ou au stylo-plume, ou de calligraphie si je franchis le pas, visent à m'obliger à accepter ce ralentissement, et ce n'est pas encore gagné.

Oliv'
Midnight Blue
Midnight Blue
Messages : 325
Enregistré le : 05 janv. 2019 15:20

Re: Apprendre ou réapprendre la lenteur ?

Message par Oliv' » 24 nov. 2019 12:23

Ergé a écrit :
24 nov. 2019 09:23
Mon objectif premier est de retrouver une écriture plus lisible, ce qui impose que je trouve le moyen d'écrire plus lentement.
Pour m'être désigné le même objectif il y a 2 mois je dirais que "trop lentement" ne rendra pas le service.
Réduire un peu la vitesse pour mieux former les lettres oui. Ralentir de trop ne laisse plus la place à "l'instinct". En gros, trop "cérébraliser" désert l'objectif. (je n'aurais jamais pensé un jour écrire ça) :?

Pour ma part, après beaucoup de lectures et la définition de ce comment je voulais écrire (à la forme de lettre près),une méthode que je me suis appliquée est de recopier la même liste de mots régulièrement (ça fait environs 3 pages).
A chaque séance je m'impose une attention particulière selon le résultat de la précédente: ne pas lever la plume, ou forcer la hauteur de mes "l-f-b-h-k", réduire la hauteur des "t", forcer la position des doigts sur le stylo, écrire plus gros, etc...
Les dernières lignes servant à la production d'arrabesques (plus jolies à voir qu'à faire), pour éduquer la main.
Si je constate avoir perdu une de ces nouvelles habitudes, je reprend le thème en question sur une autre séance.

Le tout sans trop m'occuper de la vitesse. La concentration nécessaire suffit à la faire baisser.
L'idée première reste d'écrire de façon presque instinctive. La calligraphie viendra (peut être) plus tard.

En terme de progression, ça fait un peu dents de scie, mais sur une pente moyenne ascendante.
Au fur et à mesure du temps mon écriture s'améliore donc (c'est mon entourage qui le dit) même si je ne suis toujours pas satisfait, et donc continue mes devoirs (que ce même entourage appelle "punition" à force de me voir faire des lignes. :D

Ergé
Midnight Blue
Midnight Blue
Messages : 476
Enregistré le : 07 août 2014 20:26
Localisation : Saint-Félicien (07)
Contact :

Re: Apprendre ou réapprendre la lenteur ?

Message par Ergé » 24 nov. 2019 12:36

Tu as raison, Oliv' :
Le tout sans trop m'occuper de la vitesse. La concentration nécessaire suffit à la faire baisser.
Pour le moment, il n'y a qu'avec les lettres une par une que la concentration est là, plus quand il s'agit de mots (ou des lettres liées). :(
Et comme je l'ai dit précédemment, ici ou dans une autre discussion, j'ai un gros problème pour suivre la ligne, mes lettres font le yoyo !

Il faudrait que je revoie plusieurs fois cette vidéo qui montre comment construire les lettres : https://www.youtube.com/watch?v=KJKMceXl1pk

Oliv'
Midnight Blue
Midnight Blue
Messages : 325
Enregistré le : 05 janv. 2019 15:20

Re: Apprendre ou réapprendre la lenteur ?

Message par Oliv' » 24 nov. 2019 13:07

Sympathique vidéo qui laisse croire que c'est facile :D
Il est bluffant le bonhomme :shock:

La fin, et la construction des lettres est effectivement intéressante.
Attention toutefois à l'objectif principal: est-ce une juste construction des lettres ou l'apprentissage de la calligraphie anglaise ?

Pour ma part je me suis lancé en guise de programme:
Déjà les former correctement. Pas évident de casser les vieilles (mauvaises) habitudes.
Ensuite la régularité. Seules la persévérance et la pratique aideront.
Enfin viendra le jeu de pression. Parce que ça ne sert à rien d'avoir une plume flex si on ne sait pas s'en servir.

Nota: l'écriture "flex" ne se pratique que pour certains écrits, et non à la rédaction quotidienne qui demande plus de ... vitesse
Nota2: s'accorder quelques déviances. Ce sont elles qui font que notre écriture est personnelle. Perso mes barres de "t" sont trop longues et le bas de mes "f" n'ont pas de boucles. Et alors ? ;)

Ergé
Midnight Blue
Midnight Blue
Messages : 476
Enregistré le : 07 août 2014 20:26
Localisation : Saint-Félicien (07)
Contact :

Re: Apprendre ou réapprendre la lenteur ?

Message par Ergé » 24 nov. 2019 13:53

L'auteur étant brésilien, je ne me suis pas intéressé au type d'écriture (anglaise ou autre) mais seulement à sa manière de former ses lettres. J'ai regardé sans suffisamment d'attention pour ça. Il faudrait pouvoir la repasser au ralenti.
L'auteur explique que c'est pour lui une méthode d'échauffement ! :)

Je ne vise pas non plus une écriture académique, comme en calligraphie, juste rendre mon écriture plus lisible, car elle est souvent plus difficile à déchiffrer que sur les exemples que j'ai pu poster sur le forum.
Être capable aussi de calligraphier certains textes avec de belles lettres, bien formées, serait la cerise sur le gâteau ! ;)

Avatar du membre
Shimaree
Midnight Blue
Midnight Blue
Messages : 464
Enregistré le : 02 mai 2016 21:24
Localisation : Ile-de-France ouest

Re: Apprendre ou réapprendre la lenteur ?

Message par Shimaree » 24 nov. 2019 13:59

De ma toute petite expérience, faire des exercices de calligraphie classique peut avoir des effets positifs sur mon écriture "normale"... mes mains commencent à avoir d'autres réflexes, une partie de mon esprit se pose la question de la forme des lettres, même si mon attention est dirigée ailleurs... je crois que c'est un processus, mais que ça commence comme ça... :mrgreen:

Avatar du membre
Corto_M
Asa Gao
Asa Gao
Messages : 92
Enregistré le : 04 oct. 2015 15:44

Re: Apprendre ou réapprendre la lenteur ?

Message par Corto_M » 26 nov. 2019 08:08

Ergé, as-tu envisagé de pratiquer l'écriture Chancelière (Italic pour les anglo-saxons), plutôt que la cursive "ministère de l'Instruction publique" (qui est une Anglaise/Copperplate verticalisée) ?

https://www.youtube.com/watch?v=GRWnpJj51y8

En effet, la chancelière n'est pas une écriture cursive (même si certaines lettres se touchent, elles ne sont jamais tracées ensemble d'un même trait de plume), donc il est plus difficile d'écrire trop vite, et si idéalement elle doit s'écrire avec une plume à bec plat ("italic" ou "stub"), le résultat reste intéressant avec une plume normale :

https://www.youtube.com/watch?v=Kue3cPOIhz4
https://www.youtube.com/watch?v=J6tyeHQXH0c

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités