Quel premier stylo choisir ?

jonafly
Bleu Mers du Sud
Bleu Mers du Sud
Messages : 15
Enregistré le : 24 juil. 2014 10:39

Quel premier stylo choisir ?

Message par jonafly » 24 juil. 2014 10:47

Bonjour à tous,

Je viens tout juste de m'inscrire sur votre forum semblant regorger d'informations !

Petite présentation : je m'appelle Jonathan, 22 ans, étudiant en 4ème année de droit et j'habite en Belgique. Je me suis depuis peu trouvé une passion dans les belles montres et je souhaiterais découvrir le montre des stylos haut de gamme.

Comme je vous l'ai dit, je n'y connais encore rien dans le monde de "l'écriture" et je me tourne donc vers vous pour savoir un peu quel style de style vous me conseilleriez. Je pense me tourner vers un modèle stylo-bille qui présente je pense l'avantage de permettre d'écrire plus rapidement et de probablement moins couler facilement. Cependant, je ne suis pas fermé à l'achat d'un stylo-plume.
Comme tout le monde je pense, je connais la marque Montblanc. Que vaut-elle ? Est-elle aussi bonne qu'on le prétend ? Quel modèle (de référence) choisir ? Quid des autres marques ?

Enfin, quel est l'intérêt de mettre plusieurs centaines d'euros dans un stylo ? (étant débutant, c'est une question qui me taraude)

Voilà, je me doute que tout cela est un peu vague mais il faut bien commencer et se jeter à l'eau ! :D

Merci d'avance pour vos réponses éclairées !
Modifié en dernier par jonafly le 24 juil. 2014 11:05, modifié 1 fois.

jonafly
Bleu Mers du Sud
Bleu Mers du Sud
Messages : 15
Enregistré le : 24 juil. 2014 10:39

Re: Quel premier stylo-bille choisir ?

Message par jonafly » 24 juil. 2014 11:08

Xof72000 a écrit :Bienvenue parmi nous ! ;)

Tu trouveras néanmoins ici beaucoup plus d'amateur(trice) de stylo-plume que de stylo-bille ...
Je te remercie pour ta réponse :thumbsup:

Quelles sont les raisons qui expliquent cette préférence :?:
De tout façon, il faudrait que j'essaie en vrai pour voir si un stylo-plume ne conviendrait pas tout autant.. Donc, je suis ouvert à tout conseil pour les stylos-plume. ;)

Avatar du membre
petitdauphinzele
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 13355
Enregistré le : 04 août 2010 09:01
Localisation : Liège (Belgique)

Re: Quel premier stylo choisir ?

Message par petitdauphinzele » 24 juil. 2014 12:16

Pour la marque Montblanc, en répondant honnêtement, difficile dans mon cas, le rapport qualité/prix n'est pas le fort. Pour faire le parallèle avec les montes MB avec, en particulier la gamme Meisterstück, est le Rolex ( Submariner ) des stylos-plume.

On se retrouve devant un excellent produit, bien fini, agréable, très bon écrivain, mais à ce prix on trouve des modèles plus pointus.

Par exemple, le Conid Bulkfiller ( marque belge pour une fois, qu'on peut dire que le meilleur est de chez nous ;) ) présente un remplissage unique et novateur. Astoria ( aussi prestigieux que MB ) vaut largement les 149, le Romillo Soul, un PKS "maki-e", un Waterman Edson (ou Man 100) pour ne rester qu'en Europe. Puis viennent les Namiki, Nakaya, Sailor, Pilot, ...


Une plume est l'équivalent du mécanique par rapport au quartz. Un stylo-bille ou roller écrit toujours de la même façon, dans des couleurs très classiques ( je passe outre la gamme japonaise des Pilot Hi-Tec C qui possède une palette étendue). Une plume un rien adaptée donnera une écriture particulière, prenez une plume oblique, vous obtiendrez une variation de trait qui singularise une écriture. Idem pour un stub, et je ne parle pas des plumes flexibles qui sont plus difficiles à manier mais gratifiantes. :mrgreen:

Il y a le côté un peu dandy (ou snob :twisted: ) mais surtout la joie de changer l'encre, le plaisir de laisser sécher l'encre. Une façon différente d'appréhender une ligne d'écriture, en somme.

Niveau bille, je possède un Montblanc 164 qui accompagne mon stylo-plume pour les cas où l'encre de ce dernier n'irait pas. J'ai un faible pour le Parker Jotter, un classique peu onéreux.

Et en passant bienvenue sur le forum, futur homme de loi. ;)
Keep calm & upgrade the forum
Orange = modération
En cas de désaccord contacter Leibniz

jonafly
Bleu Mers du Sud
Bleu Mers du Sud
Messages : 15
Enregistré le : 24 juil. 2014 10:39

Re: Quel premier stylo choisir ?

Message par jonafly » 24 juil. 2014 13:00

petitdauphinzele a écrit :Pour la marque Montblanc, en répondant honnêtement, difficile dans mon cas, le rapport qualité/prix n'est pas le fort. Pour faire le parallèle avec les montes MB avec, en particulier la gamme Meisterstück, est le Rolex ( Submariner ) des stylos-plume.

On se retrouve devant un excellent produit, bien fini, agréable, très bon écrivain, mais à ce prix on trouve des modèles plus pointus.

Par exemple, le Conid Bulkfiller ( marque belge pour une fois, qu'on peut dire que le meilleur est de chez nous ;) ) présente un remplissage unique et novateur. Astoria ( aussi prestigieux que MB ) vaut largement les 149, le Romillo Soul, un PKS "maki-e", un Waterman Edson (ou Man 100) pour ne rester qu'en Europe. Puis viennent les Namiki, Nakaya, Sailor, Pilot, ...


Une plume est l'équivalent du mécanique par rapport au quartz. Un stylo-bille ou roller écrit toujours de la même façon, dans des couleurs très classiques ( je passe outre la gamme japonaise des Pilot Hi-Tec C qui possède une palette étendue). Une plume un rien adaptée donnera une écriture particulière, prenez une plume oblique, vous obtiendrez une variation de trait qui singularise une écriture. Idem pour un stub, et je ne parle pas des plumes flexibles qui sont plus difficiles à manier mais gratifiantes. :mrgreen:

Il y a le côté un peu dandy (ou snob :twisted: ) mais surtout la joie de changer l'encre, le plaisir de laisser sécher l'encre. Une façon différente d'appréhender une ligne d'écriture, en somme.

Niveau bille, je possède un Montblanc 164 qui accompagne mon stylo-plume pour les cas où l'encre de ce dernier n'irait pas. J'ai un faible pour le Parker Jotter, un classique peu onéreux.

Et en passant bienvenue sur le forum, futur homme de loi. ;)

Je te remercie pour ta réponse et l'attention portée à mon sujet :thumbsup: J'ai particulièrement apprécié les analogies faites avec les montres, notamment avec Rolex (marque que je vénère, malgré quelques insatisfactions toutes récentes avec), ça m'a permis de mieux cerner l'univers des "instruments d'écriture" :D

En réalité, pour vous en dire un peu plus à mon sujet (afin de mieux comprendre le choix du stylo-bille), je ne suis pas quelqu'un de particulièrement doué niveau écriture. J'écris même plutôt mal pour tout vous dire :oops: J'espère que je prendrai davantage de plaisir à écrire - et à bien écrire - avec l'achat d'un instrument de qualité mais tout d'abord, l'objectif était l'achat d'un bel objet. Sans prétention aucune, j'aime les belles choses, les choses de qualité et j'essaie toujours de choisir ce qu'il y a de mieux en fonction du budget dont je dispose. Autrement dit, c'est plus dans l'objectif d'acheter un bel objet qualitatif que par réel amour pour l'écriture (oui je sais, ce n'est peut-être pas le cheminement traditionnel et recommandé).
Pour faire simple, je ne compte pas dans l'immédiat m'appliquer à faire de belles lettres (je travaille beaucoup par ordinateur) mais je cherche davantage un instrument me permettant de prendre des notes rapidement et occasionnellement, écrire une carte ou une lettre.

Niveau budget, j'ai oublié de le préciser, je dispose actuellement d'environ 350 EUR. C'est peu mais suffisant pour un stylo-bille chez Montblanc... pas pour un stylo-plume. Si je devais me décider pour ce dernier, alors j'attendrai encore avant l'achat.

Enfin, j'ai vu que tu venais de Belgique (de Liège). Je suis originaire du Brabant-Wallon mais as-tu une bonne adresse à me conseiller ? J'ai vu qu'il y avait un revendeur à Wavre (bijouterie Cession que je connais car revendeur Breitling. Mais je me vois mal y essayer les stylos...), à Waterloo (je connais bien car c'est mon AD Rolex mais idem que pour Cession..) et à Namur (librairie de quartier, ça me laisse dubitatif). Après, les autres ça commence à faire loin.

Encore merci :thumbsup:

L'homme de loi :hammer:

Avatar du membre
petitdauphinzele
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 13355
Enregistré le : 04 août 2010 09:01
Localisation : Liège (Belgique)

Re: Quel premier stylo choisir ?

Message par petitdauphinzele » 24 juil. 2014 13:40

La qualité de l'écriture n'a heureusement aucun lien avec le plaisir d'user d'un stylo-plume ou d'un simple Bic. ;)

Pour une bonne adresse, je te donnerais la Papeterie Legrand à Bruxelles. Un très bon accueil, des conseils et un large choix. MB, Pelikan (à ne pas négliger), Sailor, Sheaffer, Pilot/Namiki, Lamy, Waterman, Parker, en somme tous les grands classiques, la patronne est un dame charmante, elle possède aussi Artegra à Waterloo ( si je ne me trompe ). L'un des membres du forum fait partie du personnel, elle s'identifiera peut-être. L'avantage du magasin à Bruxelles est le passage récurent de l'ancien propriétaire, un amateur éclairé du stylo-plume, à chaque rencontre il me donne des conseils et anecdotes sur les marques. Il m'a montré (en présence de Loïc, l'ancien admin du forum et importateur Sailor) un Namiki Emperor Maki-E, le décrire est une insulte à cette pièce maitresse extraordinaire.

Niveau prix, ton budget est déjà conséquent. Mon conseil serait de ne pas te précipiter, ni te bloquer sur MB, si tu es partant pour une plume. Un bic ( comme nous disons parfois en Belgique, stylo-bille pour les Français) Montblanc est un bon choix, car classique et une valeur relativement sure ( l'image bling bling de MB, lui assurant une certaine notoriété).

Si tu te lances dans le stylo-plume, un Lamy 2000 est un très bon choix, classique nettement moins visible que les Meisterstück mais largement aussi bon. Le tout est de trouver ton bonheur parmi le choix de la plume (EF-F-M-B-BB-OM-OB). Le Dialog 3 dans la même marque est très agréable, plus moderne. Pelikan permet d'avoir un excellent outil classique.

Le choix est varié et multiple, aussi bien dans les couleurs que les matières. Il est difficile de choisir même après un test.

Le conseil pratique, prends ton papier habituel, rien n'est plus frustrant que s'apercevoir qu'un stylo-plume fabuleux ne donne pas sur son papier.
Keep calm & upgrade the forum
Orange = modération
En cas de désaccord contacter Leibniz

Avatar du membre
AD71
Prussian blue
Prussian blue
Messages : 1385
Enregistré le : 27 sept. 2010 09:12
Localisation : Bourgogne

Re: Quel premier stylo choisir ?

Message par AD71 » 24 juil. 2014 13:44

Bonjour,
Je n'ai jamais pu écrire convenablement avec un stylo-bille. Mon écriture ne se déroule harmonieusement qu'avec un stylo-plume, qui offre infiniment plus de personnalité, de subtilité et quelle sensualité !
Tu peux avec une plume jouer sur les notions de taille, glisse, débit, flexibilité ou fermeté, et la plupart des stylos modernes permettent une prise de notes rapide.
Et puisque tu es sensible à l'image que tu donneras... Ces gestes rituels qui précèdent l'écriture, dévisser le capuchon, vérifier au besoin le niveau d'encre... produisent généralement autour de soi leur petit effet : tiens, un original, homme de goût de surcroît !
Essaie, juste pour voir. Pousse la porte d'une bonne boutique, laisse-toi conseiller par quelqu'un qui t'interrogera et te regardera écrire. Rien ne t'empêchera de revenir ensuite à ta première idée : le stylo-bille. N'oublie pas l'étui pour le protéger.
J'ai dans mon sac pourtant un bille Cross Townsend qui écrit fort bien en dépannage, assorti au stylo-plume. Pas assez cher, me diras-tu !
Tiens-nous au courant si tu succombes. Ce sera alors le début d'une longue histoire.
Sheaffer Crest Vintage et Reissue, Targa et Lady.
Un Frank Stella choisi comme avatar

Avatar du membre
Foscari
Midnight Blue
Midnight Blue
Messages : 409
Enregistré le : 07 mars 2010 16:06
Localisation : Aix-les-Bains / Venise / Besançon

Re: Quel premier stylo choisir ?

Message par Foscari » 25 juil. 2014 18:37

Bonjour et bienvenue.

Un stylo, quelle que soit sa nature ou son esthétique, n'est pas un simple instrument et ne saurait se réduire de la même manière à un status symbol. Pareil à la montre, il appartient à cette catégorie d'objets qui ont la particularité de porter en eux plus que ce qu'ils sont. Comme la montre "garde" le temps, le stylo consacre la pensée en la matérialisant. Certes, une imprimante en fait autant, mais elle ne passe pas par le geste, voire "la" geste, qui dans l'union de la pensée et du corps fait passer l'esprit sur le papier. Comme la montre mécanique est le pur produit du génie technique et artistique de l'homme pour maîtriser le temps, le stylo est le fruit d'une évolution pour que la pensée puisse s'écrire avec aisance, fiabilité et pérennité. Choisir un premier stylo n'est pas anodin, sauf bien sûr à interpréter ce choix comme la manifestation d'un goût somme toute fort relatif pour les belles choses. Il y a un enjeu, qui ressort de la même démarche qui peut vous animer lors de vos choix horlogers. Je pourrais d'ailleurs retourner votre remarque légitimement interrogative: pourquoi mettre autant d'argent dans un stylo bille, disons, Montblanc pour filer le sujet, alors qu'un bic cristal remplit le même office ? Mais alors pourquoi en dépenser encore plus dans une montre Rolex, Bretiling ou, comme dans mon cas et parmi beaucoup d'autres, Vacheron Constantin, alors qu'une swatch ou qu'une quartz chinoise à 5 euro donne la même heure, et s'avère même plus fiable qu'un mouvement mécanique ? L'amour du beau et/ou de l'apparence, l'étalage contradictoire de "bon goût" - pour ne pas dire "voyez comme j'ai plein de pognon" - ne saurait subsumer d'autres considérations, osons l'adjectif, plus "métaphysiques" et profondes. Comment expliquer autrement le cas d'un de mes étudiants qui a économisé ses salaires de jobs d'été pendant trois ans pour s'offrir une montre Blancpain (désolé, pas d'exemple en stylographie, :cry: ). Ce genre de sacrifice n'est pas anodin. Bon, sans aller jusque là, posez-vous la seule question qui compte: que représente pour vous, profondément, l'acquisition de ce stylo ? Quand vous aurez la réponse, votre choix sera le bon, quel qu'il soit.
Je tâte mon stylo dans ma poche comme un chrétien son chapelet
Roland DUBILLARD, cité par Matthieu Galey, Journal

Avatar du membre
spoon31
Midnight Blue
Midnight Blue
Messages : 335
Enregistré le : 04 avr. 2013 15:53

Re: Quel premier stylo choisir ?

Message par spoon31 » 25 juil. 2014 20:36

C'est quoi un stylo bille? :siffler:

Avatar du membre
shadok
Prussian blue
Prussian blue
Messages : 825
Enregistré le : 17 sept. 2012 22:02

Re: Quel premier stylo choisir ?

Message par shadok » 25 juil. 2014 21:06

jonafly a écrit :... Je me suis depuis peu trouvé une passion dans les belles montres et je souhaiterais découvrir le montre des stylos haut de gamme. ... Je pense me tourner vers un modèle stylo-bille qui présente je pense l'avantage de permettre d'écrire plus rapidement et de probablement moins couler facilement. Cependant, je ne suis pas fermé à l'achat d'un stylo-plume.
Comme tout le monde je pense, je connais la marque Montblanc. Que vaut-elle ? Est-elle aussi bonne qu'on le prétend ? ...
Hello et bienvenue,

Le monde des stylos c'est la même chose que celui des montres (ou plus précisément c'est en train de le devenir).
Donc tu remplaces Rolex par Montblanc, et tu as tout compris.
Dans la production moderne, Montblanc c'est 100% de marketing. Ce que les fabricants ordinaires appellent une résine ou une matière plastique, est chez Montblanc une résine précieuse. C'est aussi essentiellement un marqueur social : si t'as pas ton 149 avant 50 ans ...
En même temps, les vintages Montblanc sont fabuleux et la production ancienne regorge de subtilités que seuls peuvent comprendre les amateurs ici présents en nombre (et qui doivent commencer à bouillir au vu des quelques lignes ci-dessus :mrgreen: ).
Mais faut s'y connaitre pour pas se faire refourguer des bricolages pas clairs.

Un stylo plume ne coule pas, un stylo bille fait des pâtés.

;)

Avatar du membre
Foscari
Midnight Blue
Midnight Blue
Messages : 409
Enregistré le : 07 mars 2010 16:06
Localisation : Aix-les-Bains / Venise / Besançon

Re: Quel premier stylo choisir ?

Message par Foscari » 26 juil. 2014 09:02

C'est quoi un stylo bille? :siffler:
tss, tss, tss, ne soyons pas narquois ou taquins avec les débutants... Il faut bien commencer un jour ! Alors on commence petit, on s'amuse et on tâtonne avec un bille et puis on grandit, on mûrit, le geste s'affine et là on passe au plume ! C'est un apprentissage tout de même !!! :vieux:

Addendum: À lire, un article sur ce sujet dans la revue Ethnologie Française, à consulter à l'adresse : http://www.cairn.info/article.php?ID_AR ... =html#hit1
Je tâte mon stylo dans ma poche comme un chrétien son chapelet
Roland DUBILLARD, cité par Matthieu Galey, Journal

jpeg
Membre fondateur
Membre fondateur
Messages : 2575
Enregistré le : 23 oct. 2008 11:12

Re: Quel premier stylo choisir ?

Message par jpeg » 26 juil. 2014 09:45

Article amusant.

Porté sur les perversions sexuelles sur les mouches et le pinaillage du soir, j’ai souvent pensé au papier utilisé. De ma soixantaine naissante, je m’étais rendu compte de ceci : dans les milieux modestes, l’usage était d’écrire les lettres sur du papier ligné ou sur du papier blanc mais en se servant dans ce cas d’un guide ligné placé sous la feuille. Le papier seyès, c’était l’école primaire, on passait en secondaire au papier à petits carreaux qui signifiait le passage dans le monde « sérieux », scientifique déjà.

Sorti de là, j’ai durant des années rejeté le papier ligné pour n’utiliser que du papier blanc ou à la rigueur, lorsqu’il y avait besoin d’un cahier, du papier à petits carreaux. Le papier ligné, c’était la famille, l’acceptation, la norme, la règle : il fallait être lisible d’abord, montrer qu’on avait bien appris à écrire, ne pas se singulariser. Le seyès, c’était un peu la même chose, l’enfance, la norme de l’apprentissage et l’enfermement de l’école. Aujourd’hui encore, écrire sur du seyès m’est parfaitement désagréable, j’ai l’impression de régresser, je suis toujours surpris de voir des lycéens, des étudiants ou des adultes se servir du seyès. Par contre, retour tardif aux sources, je reviens de temps en temps au papier ligné pour certains carnets, qui me permet d’écrire plus lisiblement au prix d’une petite perte de « liberté », le pinailleur qui n’est jamais loin trouvant évidemment à redire sur l’interlignage imposé :-). A moins que ce ne soit le conservatisme qui dit-on vient ou revient avec l’âge :-). Une chose idiote, le plaisir parfois de casser les lignes en n’en tenant pas compte, qui donne l’impression - où ça va se nicher - d’être rebelle parce que les lignes, c'est tout de même énervant. J’avais également repris ça et là le lignage par transparence qui permet de régler à sa main l’interlignage et de continuer à utiliser du papier vierge en disciplinant l’écriture, mais bon, ça va bien, trop c’est trop :-).

Préférence donc pour le papier blanc. De l’importance méconnue du style de papier.

Le stylo-plume, c’est encore autre chose.

C’est de la sociologie d’été ou je ne m’y connais pas :-).

Jimmy

Avatar du membre
Foscari
Midnight Blue
Midnight Blue
Messages : 409
Enregistré le : 07 mars 2010 16:06
Localisation : Aix-les-Bains / Venise / Besançon

Re: Quel premier stylo choisir ?

Message par Foscari » 26 juil. 2014 11:06

Petit extrait que je viens de retrouver après une courte recherche ad hoc :

Est-ce à dire que votre propre travail s'inscrit dans un cérémonial?

D'une certaine manière, oui. Prenons le geste de l'écriture. Je dirai, par exemple, que j'ai un rapport presque maniaque avec les instruments graphiques. J'en change assez souvent pour le simple plaisir. J'en essaie de nouveaux. J'ai d'ailleurs beaucoup trop de stylos. Je ne sais même plus qu'en faire. Pourtant, dès que j'en vois, ils me font envie. Je ne puis m'empêcher de les acheter.
Lorsque les pointes feutres sont apparues sur le marché, je les ai beaucoup aimées. (Le fait qu'elles fussent d'origine japonaise n'était pas, je l'avoue, pour me déplaire.) Depuis, je m'en suis lassé, parce qu'elles ont le défaut d'épaissir un peu trop vite. J'ai également utilisé la plume: pas la sergent-major qui est trop sèche, mais des plumes plus molles comme la "J". Bref, j'ai tout essayé... sauf la pointe Bic, avec laquelle je ne me sens décidément aucune affinité. Je dirais même, un peu méchamment, qu'il existe un "style Bic" qui est vraiment de la "pisse-copie", une écriture purement transcriptive de la pensée.
En définitive, j'en reviens toujours aux bons stylos à encre. L'essentiel, c'est qu'ils puissent me procurer cette écriture douce à laquelle je tiens absolument.


Roland Barthes, Entretien avec Jean-Louis de Rambures, dans Le Monde, 27 septembre 1973.
Repris dans Roland Barthes, Œuvres complètes, IV, Le Seuil, 2002, p. 484.
Je tâte mon stylo dans ma poche comme un chrétien son chapelet
Roland DUBILLARD, cité par Matthieu Galey, Journal

Avatar du membre
Grisemine
Prussian blue
Prussian blue
Messages : 1389
Enregistré le : 23 juin 2014 19:25
Localisation : entre Angers et Rennes

Re: Quel premier stylo choisir ?

Message par Grisemine » 26 juil. 2014 11:09

Nous ne parlerons évidemment pas de la forme de l'objet et de son contenu psychanalytique :p

Votre stylo fuit ? Installez-vous, nous allons en parler...

:mdr:

Avatar du membre
borelek
ex. animateur SDD
ex. animateur        SDD
Messages : 3006
Enregistré le : 12 juil. 2012 20:53
Localisation : Lausanne, Suisse

Re: Quel premier stylo choisir ?

Message par borelek » 26 juil. 2014 11:21

Grisemine a écrit :Nous ne parlerons évidemment pas de la forme de l'objet et de son contenu psychanalytique :p

Votre stylo fuit ? Installez-vous, nous allons en parler...

:mdr:
Non, et heureusement. Tout comme dans le monde de l'informatique on ne fait pas de blague à base du mot "bit".
Il y a une ligne de plus grande pente que nous nous refusons à emprunter. J'en suis ravi.
Bon, je retourne glander

Amitiés Serge

jpeg
Membre fondateur
Membre fondateur
Messages : 2575
Enregistré le : 23 oct. 2008 11:12

Re: Quel premier stylo choisir ?

Message par jpeg » 26 juil. 2014 11:28

Sur un détail : stylo à encre. L'expression est plus jolie que "stylo à plume" à mon goût. Il y a quelque chose de plus visuel, qui sonne bien, de plus charnu (le "r" d'encre qui donne l'idée de la plume sur le papier), l'idée de l'encre qui s'étale tranquillement.

Jimmy

Avatar du membre
Alain146
ex. animateur SDD
ex. animateur       SDD
Messages : 10643
Enregistré le : 10 janv. 2013 23:22
Localisation : Suisse Yverdon-les-Bains
Contact :

Re: Quel premier stylo choisir ?

Message par Alain146 » 26 juil. 2014 11:52

Image

Mais rien ne vaut un petit test.

Image

On remarquera que le stylo plume écrit en noir ce qui pour un homme de loi du Brabant-Wallon est beaucoup plus classe ! ;)

Avatar du membre
Grisemine
Prussian blue
Prussian blue
Messages : 1389
Enregistré le : 23 juin 2014 19:25
Localisation : entre Angers et Rennes

Re: Quel premier stylo choisir ?

Message par Grisemine » 26 juil. 2014 12:22

:mdr:

Avatar du membre
Foscari
Midnight Blue
Midnight Blue
Messages : 409
Enregistré le : 07 mars 2010 16:06
Localisation : Aix-les-Bains / Venise / Besançon

Re: Quel premier stylo choisir ?

Message par Foscari » 26 juil. 2014 12:31

Petite incise et petit détail révélateur. Parmi les livres que je feuillette souvent pour le plaisir se trouve un album intitulé Univers d'écriture publié en 1995 aux éditions Criterion. En l'état il s'agissait d'un recueil des photographies de Gilbert Nencioli parues dans plusieurs livraisons du magazine Lire dans la première moitié des années 90 et qui représentaient les bureaux d'écrivains et intellectuels européens (beaucoup sont morts, d'ailleurs, depuis). Par jeu, je m'étais amusé à repérer sur lesdits bureaux les instruments d'écriture présents. Si l'on exclut bien sûr les machines à écrire et autres ordinateurs (à l'époque, qui n'est pas si ancienne finalement, beaucoup parlaient encore de "machines à traitement de texte" !), on remarque beaucoup de crayons de papier, plus encore de stylos à encre (Montblanc 146 et 149 ultra majoritaires mais aussi quelques Waterman, Parker, ...), quelques feutres (les mythiques papermate de Françoise Sagan, notamment) mais, étrangement (et je jure que je n'exagère pas), aucun stylo à bille ou "pointe Bic". Où l'on trouve confirmation de l'intuition. Un Bic c'est pratique pour prendre des notes (et encore), mais pour écrire c'est autre chose...

Image
Je tâte mon stylo dans ma poche comme un chrétien son chapelet
Roland DUBILLARD, cité par Matthieu Galey, Journal

Avatar du membre
Hobiecat
Modérateur I.B.
Modérateur I.B.
Messages : 13214
Enregistré le : 18 mai 2011 10:23
Localisation : Le Havre (F) & Antwerpen (B)

Re: Quel premier stylo choisir ?

Message par Hobiecat » 26 juil. 2014 20:51

Foscari a écrit :à l'époque, qui n'est pas si ancienne finalement, beaucoup parlaient encore de "machines à traitement de texte" !
En fait, cette dénomination est tout à fait correcte pour l'époque, puisque les machines à traitement de texte étaient effectivement des machines dédiées qui ont disparu avec la généralisation de l'ordinateur. Ces machines se rapprochaient des machines à écrire et possédaient une mémoire d'une ou plusieurs pages, permettant de frapper du texte au kilomètre puis de le mettre en page.
Dans la vie, il faut savoir être souple !
Image
Orange = modération, Noir = sans modération.
En cas de désaccord avec la modération, veuillez avoir l'obligeance de contacter Leibniz ou PDZ.

Avatar du membre
Foscari
Midnight Blue
Midnight Blue
Messages : 409
Enregistré le : 07 mars 2010 16:06
Localisation : Aix-les-Bains / Venise / Besançon

Re: Quel premier stylo choisir ?

Message par Foscari » 27 juil. 2014 11:59

Oui vous avez tout à fait raison mais je ne me moquais pas (pour ainsi dire) ! Je relevais seulement, et implicitement, la rapidité avec laquelle les choses avaient somme toute évolué !! Mais merci toutefois pour cette juste précision !
Je tâte mon stylo dans ma poche comme un chrétien son chapelet
Roland DUBILLARD, cité par Matthieu Galey, Journal

Verrouillé

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités