Papeteries et nouvelles technologies

Le rendez-vous hebdomadaire thématique
Nickko
Baystate Blue
Baystate Blue
Messages : 2140
Enregistré le : 01 août 2016 19:37
Localisation : Bruxelles
Contact :

Papeteries et nouvelles technologies

Message par Nickko » 09 nov. 2019 23:39

Bonjour à tous,

Ce SDD est consacré à quelque chose qui m'interpelle presque chaque semaine : concilier stylo-plume et technologie ou : quand employer un bon vieux stylo quand on travaille sur ordinateur toute la journée.

J'aime beaucoup mon agenda papier un Midori minimal plan. Mon semainier GoodINKpression en papier Clairefontaine, mes divers inserts et les couvertures façon Traveler's Notebook que je fabrique, mais quand on travail en équipe ce n'est pas l'idéal pour le partage des connaissances.

Copier-coller et annuler la dernière action ou brouillons et rature... Difficile de ce passer de la technologie et de lui céder des parts.

Et vous quels sont vos regrets, vos opportunités, vos stratégies ?

Cyrille81
Prussian blue
Prussian blue
Messages : 771
Enregistré le : 07 déc. 2016 13:49
Localisation : Namur (Belgique)

Re: Papeteries et nouvelles technologies

Message par Cyrille81 » 10 nov. 2019 00:28

Travaillant dans le domaine de l'IT dans une banque, je suis un résistant en prenant mes notes dans des carnets et non sur ordinateur dans OneNote ou autre logiciel du même style. J'utilise un carnet Black 'n Red d'Oxford et son Optik Paper, et pour les stylos plumes, cela dépend des humeurs et des stylos encrés. Actuellement c'est le Purdey et l'encre Purdey et le Saint-Exupéry LE encré en Ultramarine de MB.
Pour l'agenda, même si j'en ai un en cuir de MB, j'utilise mon téléphone et les rappels car sinon je ne pense jamais à ouvrir régulièrement mon agenda papier pour voir mes notes ou rendez-vous. J'ai également essayé pendant un petit temps Day One en tant que journal "intime" ou autre mais cela fait un petit moment que je n'ai pas ouvert l'application et je préfère largement le faire sur un carnet. J'ai même commandé un nouveau carnet Taroko Enigma A5 en Tomoe River pour ce but. Dans ma prise de notes régulières (définitions, listes, etc.) j'aime beaucoup mes carnets Traveler's Notebook en format passeport ou standard. Et pour mes citations, poèmes, chansons, etc. j'utilise mes carnets MB. Actuellement c'est celui des Beatles qui est en route après avoir terminé celui de Miles Davis.

Geek dans l'âme je reste très old school pour l'écriture et les stylos :)

Avatar du membre
jddegap
Prussian blue
Prussian blue
Messages : 1492
Enregistré le : 22 déc. 2017 17:57
Localisation : Hautes-Alpes
Contact :

Re: Papeteries et nouvelles technologies

Message par jddegap » 10 nov. 2019 01:23

Je rejoins Cyrille et n’éprouve aucun remords à privilégier stylo-plume et papier pour mes prises de notes et la rédaction du premier jet de mes textes professionnels, alors qu’il y a toujours plusieurs écrans devant moi.
Je dois même dire que le simple fait de prendre en main mon stylo-plume à sur moi un effet particulièrement relaxant, même si je ne prends que quelques notes durant toute une réunion. Et quand je dois m’atteler à quelque chose de complexe, le plaisir d’utiliser mon stylo-plume m'est d’un grand réconfort.
Moi aussi, je suis un geek : s’il m’arrive - très rarement - d’oublier mon smartphone le matin en partant de chez moi, je retourne le chercher quitte à prendre du retard. Il m’accompagne pour tout, me permet d’écouter la radio, des podcasts, la musique, en ville, en montagne, en voiture … je lis mes livres au format ebook, préférant maintenant de beaucoup ce confort visuel et cette légèreté au format papier. En montagne, l’application ViewRanger adossée à l’abonnement IGN m’est devenue indispensable.
Mon smartphone est d’ailleurs muni d’un stylet que j’ai personnalisé pour donner à ma plume virtuelle des effets d’une plume OBB mais, franchement, là, rien ne vaut un vrai stylo-plume !
Tout ceci pour bien insister sur le fait que je n'oppose absolument pas toute cette technologie à ma passion pour l’écriture au stylo-plume. D’ailleurs, ce texte que vous lisez, je l’écris du fond de mon fauteuil, à 1h du matin, avec mon Kanwrite encré de Black Aurora, sur un cahier Clairefontaine 24x32 posé sur mes genoux ; Je le dicterai ensuite directement sur mon smartphone dans un fichier Word et n’aurai plus qu’à me servir du stylet pour quelques corrections.
Image
À mon travail je procède souvent de cette façon.
Je suis persuadé que l’écriture manuscrite permet, non seulement de mieux intégrer les informations dont on prend note, mais aussi que le fait même de se placer en position de scripteur favorise la remémoration : un fonctionnement de type pavlovien.
Jérôme

Avatar du membre
GGeorge
Midnight Blue
Midnight Blue
Messages : 565
Enregistré le : 21 déc. 2014 15:04
Localisation : Lorraine

Re: Papeteries et nouvelles technologies

Message par GGeorge » 10 nov. 2019 11:32

jddegap a écrit :
10 nov. 2019 01:23
Je suis persuadé que l’écriture manuscrite permet, non seulement de mieux intégrer les informations dont on prend note, mais aussi que le fait même de se placer en position de scripteur favorise la remémoration : un fonctionnement de type pavlovien.
Bien sûr. Même les jeunes élevés au numérique le savent (du moins ceux qui ont un minimum d'intelligence et de lucidité ; je pense que les conditions de la société actuelle sont malheureusement moins favorables au développement de ces qualités qu'elles ne l'étaient autrefois, mais ceci est un autre débat).

J'ai donné une présentation à des étudiants dans le cadre de mon boulot (je ne suis pas enseignant), et j'ai été surpris de voir qu'ils prenaient des notes à la main (pas au stylo à plume, mais à bille, personne n'est parfait).

Après la conférence j'ai parlé avec eux, et quand je leur ai dit mon étonnement ils m'ont répondu que dans le cadre de cette conférence ils trouvaient plus pratique d'écrire sur un bloc notes en raison de l'absence de support pour poser leur PC portable. Ils m'ont dit aussi qu'il savent parfaitement qu'on mémorise bien mieux en écrivant à la main et que s'ils choisissent de prendre leurs notes de cours sur une tablette ou un PC portable c'est parce que ça leur permet de facilement les modifier et les mettre en forme pour en faire un support de cours beaucoup plus pratique à exploiter par la suite. Leur choix résulte donc d'une décision consciente et réfléchie.

Mirifix78
Prussian blue
Prussian blue
Messages : 1087
Enregistré le : 09 nov. 2017 18:06

Re: Papeteries et nouvelles technologies

Message par Mirifix78 » 10 nov. 2019 12:05

Il est bien évident que pour prendre des notes face à quelqu'un qui parle ou donne un cours, il vaut mieux le faire à la main (mais je ne suis pas du tout sûr que le stylo-plume soit le meilleur outil).
En revanche, pour écrire soi-même quoi que ce soit de long comme un article d'une ou plusieurs pages, j'ai abandonné depuis longtemps l'écriture manuscrite. C'est un leurre de croire que rédiger des choses à la main permet de mieux se souvenir et organiser ses idées au cours d'un processus créatif. Avec l'expérience, surtout si l'on a appris à écrire sans regarder ses doigts, on le fait bien plus vite qu'à la main et d'une manière infiniment plus propre et ordonnée, en profitant des multiples fonctions du traitement de texte, absolument incomparables d'efficacité et de rapidité.
Perso, je n'écris à la main (avec un roller très fin, ou un feutre ultrafin aussi, qui donne le même trait qu'une plume EF) que des listes de choses à faire pour la journée, et le soir, je prends mes stylos plume pour couvrir des pages de phrases sans signification pour me relaxer et admirer mon écriture pour ses qualités esthétiques.

Avatar du membre
Shimaree
Midnight Blue
Midnight Blue
Messages : 454
Enregistré le : 02 mai 2016 21:24
Localisation : Ile-de-France ouest

Re: Papeteries et nouvelles technologies

Message par Shimaree » 10 nov. 2019 12:16

Merci Nikko pour ce sujet que je trouve particulièrement intéressant !
Mon Papa est informaticien et il y a toujours eu des ordinateurs à la maison. Mais je ne l'utilisais pour l'école que de façon exceptionnelle... la première fois a dû être pour faire un CV quand je cherchais un stage en 3ème...

Pour ce qui est de la prise de notes :
Toute ma scolarité du secondaire s'est faite uniquement en papier-stylo. J'ai essayé une fois de prendre des notes sur mon ordinateur, en formation continue des années plus tard, du point de vue objectif que je tape plus vite que je n'écris, mais j'ai trouvé cette expérience hautement irritante... plus difficile de faire des flèches, de régler le retrait, d'ajouter une précision 5 lignes au-dessus en voulant aller vite...
Et puis, dans des circonstances en plus petit comité, je trouve plus "ouvert" d'avoir un bloc et un stylo, qui s'il retient parfois mon regard, ne fait pas obstacle physiquement entre moi et l'autre, contrairement à un écran, derrière lequel on est caché.
Il me reste des petits trucs, comme le fait que je suis incapable de faire une règle de 3 de tête... ou avec un traitement de texte ou même un tableur. Il me faut du papier et un crayon. :D

Pour ce qui est de mon agenda, je suis passé à doctolib à la demande de mes patients... monstrueusement pratique pour eux comme pour moi... mais du coup je n'ai plus ce petit rituel de choisir mon nouvel agenda Paperblanks à la fin de l'été pour le mois de janvier... :cry:

Pour ce qui est de la rédaction et de l'élaboration de textes, j'ai découvert avec bonheur l'utilisation de l'ordinateur pendant mes années fac. Avoir la possibilité de jeter des idées, de les développer peu importe dans quel ordre, puis de les réorganiser, les relire, les retoucher... c'est chouette ! Je trouve cela vraiment agréable... et stimulant.
Paradoxalement, quand professionnellement je suis prise au dépourvu à devoir pondre une attestation à la volée (et n'ayant pas d'imprimante sur mon lieu de travail) et que je prends mon papier et mon stylo... j'ai beaucoup de plaisir à le faire. Je prends davantage de temps avant d'écrire les premiers mots, mais je parviens encore à produire un texte cohérent sans avoir à le modifier foncièrement à plusieurs reprises. 8-) :lol:
J'éprouve cependant souvent le regret de ne pas en garder de sauvegarde, ce qui est également appréciable dans l'utilisation de l'outil informatique. Mais c'est le jeu, et c'est aussi joli, de donner et n'en garder aucune trace...
Prochaine étape, retourner à une correspondance manuscrite... j'y songe... je pense que ce sera pour bientôt... :inspiration:

nibink
Bleu Mers du Sud
Bleu Mers du Sud
Messages : 67
Enregistré le : 18 févr. 2019 00:39
Localisation : Lyon

Re: Papeteries et nouvelles technologies

Message par nibink » 10 nov. 2019 12:54

Le problème des notes manuscrites pour moi c'est l'indexation : mais dans quel carnet ai-je bien pu noter ce truc ? Ou encore : zut c'est dans le carnet que j'ai laissé sur mars.

Manque donc un pont entre les notes papier et les facilités du numérique.

Oxford a fait une application, Scribzee, qui permettrait de scanner ses notes, de les indexer et de garder tout ça sur le cloud. C'est la raison d'être des petits machins bleus aux coins des pages de certains de leurs cahiers.

Malheureusement cette appli n'est pas compatible avec mon téléphone et j'avoue que mes griffonnages n'ont pas toujours besoin d'une telle disponibilité.

Ça semble toutefois intéressant.

Quelqu'un a essayé ?

creatorcom
Baystate Blue
Baystate Blue
Messages : 3042
Enregistré le : 24 déc. 2013 11:06

Re: Papeteries et nouvelles technologies

Message par creatorcom » 10 nov. 2019 13:45

Au boulot, un pc portable 17". En réunion, un cahier A5 et un stylo à plume en encliquetage (sage précaution).
Sur le terrain, un plan ou un calepin A6 et un stylo encre gel ou un portemine.
Côté calendrier, c'est un électronique connecté sur tous mes appareils (pc, tablette, smarphone) mais je garde un "papier" (brepools) dans une pochette cuir "Maverick" que je mets à jour hebdomadairement non pas pour son utilité mais par plaisir.

nibink a écrit :
10 nov. 2019 12:54
Le problème des notes manuscrites pour moi c'est l'indexation : mais dans quel carnet ai-je bien pu noter ce truc ? Ou encore : zut c'est dans le carnet que j'ai laissé sur mars.
Manque donc un pont entre les notes papier et les facilités du numérique.
Une autre façon de scanner des notes manuscrites.
En faire une photo avec son smartphone, c'est la méthode que pratiquement tous mes plus jeunes collègues utilisent.

Avatar du membre
jddegap
Prussian blue
Prussian blue
Messages : 1492
Enregistré le : 22 déc. 2017 17:57
Localisation : Hautes-Alpes
Contact :

Re: Papeteries et nouvelles technologies

Message par jddegap » 10 nov. 2019 13:59

creatorcom a écrit :
10 nov. 2019 13:45
...
Une autre façon de scanner des notes manuscrites.
En faire une photo avec son smartphone, c'est la méthode que pratiquement tous mes plus jeunes collègues utilisent.
Pour cela, j'aime me servir des outils Microsoft : Office Lens combiné à l'archivage systématique dans One Drive.
Ensuite, je classe sur mon smartphone avec un outil de catalogage (fan de Evernote) ou récupère le pdf depuis le cloud ou alors l'expédie par mail en pièce jointe pour le ranger dans le répertoire ou le shareware ad hoc ...
(J'aime le numérique 8-) ; je déteste les claviers :troll: ; j'adore les stylo-plume :mrgreen: )
Jérôme

xcomm
Bleu Mers du Sud
Bleu Mers du Sud
Messages : 55
Enregistré le : 11 août 2019 21:11

Re: Papeteries et nouvelles technologies

Message par xcomm » 10 nov. 2019 14:11

nibink a écrit :
10 nov. 2019 12:54
Oxford a fait une application, Scribzee, qui permettrait de scanner ses notes, de les indexer et de garder tout ça sur le cloud. C'est la raison d'être des petits machins bleus aux coins des pages de certains de leurs cahiers.[...]
Ça semble toutefois intéressant.
https://www.my-oxford.com/fr-fr/scribzee
J'ai vu également, mais je n'utilise pas de téléphone intelligent.

Pour ma part, l'informatique est aussi mon quotidien, mais je garde le papier pour :
- Mes prises de notes de réunions.
- Mes rendez-vous.
- Mes RAF (Reste à faire).
- Pour certaines de mes réflexions et préparations de réunions.
- Et pour mes prises de notes de formations, quelques soient dirigées ou en apprentissage personnel.

Et là, c'est beaucoup plus confortable et efficace que l'outil numérique. Bref, le meilleur pour chaque usage, ça me va bien.

Avatar du membre
Psyann
Prussian blue
Prussian blue
Messages : 741
Enregistré le : 27 mai 2017 16:28
Localisation : Castres

Re: Papeteries et nouvelles technologies

Message par Psyann » 10 nov. 2019 16:36

Pour les corrections des travaux des étudiants, j'imprime leurs documents et je les annote au stylo plume. Ensuite je scanne le document annoté et je l'envoie par mail. C'est plus rapide que de corriger dans le traitement de texte.
Pour les réunions ça dépend:
Si je dois faire le compte-rendu je prends un PC.
Si c'est pour moi, je prends un cahier Oxford et mes stylos plumes. Je n'utilise pas encore Scribzee, mon téléphone est obsolète (Windows phone)

Pour le travail en général c'est rédaction d'une trame sur papier où je jette mes idées avant de concrétiser sur ordi.

Pour l'organisation c'est agenda papier et éphéméride + des rappels via le téléphone pour les choses que je ne dois pas oublier.

Je travaille actuellement à la rédaction d'un article et je dois reconnaître que là c'est 100% ordi.
"Si vous m'avez compris, c'est sans doute que je me suis mal exprimé !"
Alan Greenspan


Qui je suis? -> viewtopic.php?f=4&t=14335

iroshizu
Bleu Mers du Sud
Bleu Mers du Sud
Messages : 16
Enregistré le : 20 oct. 2019 21:11

Re: Papeteries et nouvelles technologies

Message par iroshizu » 10 nov. 2019 16:47

Je vis dans deux mondes totalement séparés.
Professionnellement, je fais en sorte que tout soit digitalisé le plus vite possible pour des raisons de partage, de recherche, de mise en évidence des actions des uns et des autres etc...
Le clavier se prête aussi mieux, de mon point de vue, à l'organisation logique des idées (merci le copier coller) et au passage de la conception à la présentation. Il n'y a plus de place pour le stylo plume sinon pour signer les rares documents qui ne sont pas encore passé sous format électronique. La signature au stylo bille m'a toujours paru moins personnelle. J'ai donc un stylo plume sur moi, du genre qu'on peut perdre sans regret particulier.
Mon monde professionnel est horriblement plus complexe qu'il y a trente ans. L'efficience (le terme efficacité n'est pas assez marketing bull shit) digitale ne fait que compenser péniblement la complexité ajoutée, complexité très humaine.

Dans le domaine privé j'évite autant que faire se peut le clavier. L'écriture à la plume est une sorte de thérapie du retour vers soi, du temps qu'on prend à explorer son jardin secret pas à pas. Chaque mot tracé porte la personnalité et la vie du scripteur, chaque inflexion du tracé traduit un état psychologique donné, chaque phrase écrite devient ainsi oeuvre d'artisan. Pour aller au bout du contraste public privé, je ne rature jamais le premier jet. Ce n'est pas grave, c'est rarement logique et encore plus rarement partagé.

Je gère cette schizophrénie douce entre le dedans et le dehors du mieux possible. Ce site pourrait être sur le pointillé.

Avatar du membre
senzen
Midnight Blue
Midnight Blue
Messages : 343
Enregistré le : 06 janv. 2017 22:47

Re: Papeteries et nouvelles technologies

Message par senzen » 10 nov. 2019 17:28

J'utilise des feuilles seules pour raffiner les idées, que je transcris dans des cahiers pour differents sujets, et alors quelquefois dans des présentations, documents de texte ou feuilles de calcul. C'est l'occasion d'explorer les idées puis d'être concis. À une période j'ai essayé avec des logiciels mindmap, c'est beaucoup plus clair pour moi avec différentes encres.

J'ai lentement pris conscience de comment chaque média influence, limite ou déforme nos pensées: l'écriture qui semble finale, les encres qui prennent un caractère, la rhétorique qui s'envole, pour quelques uns divorcée de la réalité, le digital numérique et sa folle course, qui dérobe notre capacité d'attention.
Modifié en dernier par senzen le 11 nov. 2019 15:23, modifié 1 fois.

xcomm
Bleu Mers du Sud
Bleu Mers du Sud
Messages : 55
Enregistré le : 11 août 2019 21:11

Re: Papeteries et nouvelles technologies

Message par xcomm » 10 nov. 2019 17:54

Digital : Je ne savais pas que c'était entré un temps dans la langue française selon Larousse.
ANGLICISME
Numérique. Montre à affichage digital.
remarque : Ce terme d'informatique récemment emprunté à l'anglais tend déjà à vieillir. Il est généralement remplacé aujourd'hui par numérique (comme digitaliser et digitalisation, remplacés par numériser et numérisation).

Oliv'
Midnight Blue
Midnight Blue
Messages : 314
Enregistré le : 05 janv. 2019 15:20

Re: Papeteries et nouvelles technologies

Message par Oliv' » 10 nov. 2019 18:01

Professionnellement l'utilisation du papier "perdu" m'insupporte.
Beaucoup trop d'impressions à mes yeux inutiles dans mon milieu.

Évoluant dans la gestion de projets et limité par les outils informatiques fournis j'utilise 2 carnets.
Le premier pour pour les notes diverses et RAF, le second pour les infos à diffuser pour la prochaine réunion hebdomadaire.
Pour chacun un stylo avec son encre.

Curieusement en réunion je suis le seul à avoir des notes manuscrites. Mes collègues ayant soigneusement imprimés les leurs, l'outil informatique n'étant pas disponible en debrief...

Avantages pour moi (enfin c'est mon point de vue) : je connais mes dossiers pour les avoir "écrits" et peux retrouver les notes de la semaine précédente au besoin.

Avec un meilleur outillage informatique je la jouerai certainement de façon différente, mais la prise de notes sur les sujets "chaud" reste pour moi idéale à la main (et par détournement la plume) quitte à perdre 5-10mn dans la journée à les retaper.

Mirifix78
Prussian blue
Prussian blue
Messages : 1087
Enregistré le : 09 nov. 2017 18:06

Re: Papeteries et nouvelles technologies

Message par Mirifix78 » 10 nov. 2019 19:05

xcomm a écrit :
10 nov. 2019 17:54
Digital : Je ne savais pas que c'était entré un temps dans la langue française selon Larousse.
ANGLICISME
Numérique. Montre à affichage digital.
remarque : Ce terme d'informatique récemment emprunté à l'anglais tend déjà à vieillir. Il est généralement remplacé aujourd'hui par numérique (comme digitaliser et digitalisation, remplacés par numériser et numérisation).
Je préfère nettement le terme "numérique", qui s'oppose à "analogique" (les informations numériques étant chiffrées, par une suite de 0 ou 1 puis organisées et assemblées pour produire le résultat).
"Digital" en anglais vient de "digit", ( par référence au fait que les nombres se comptaient sur les doigts) mais en français, "digital" signifie ce qui a trait aux doigts, se distinguant des nombres eux-mêmes, que l'on peut également compter sans se servir de ses mains.
Les empreintes digitales ne sont pas des empreintes numériques, bien qu'elles puissent être numérisées. Il ne viendrait à l'esprit de personne de dire que l'administration a digitalisé ses empreintes digitales au moment où il s'est fait faire un nouveau passeport.

Avatar du membre
Caribou
Baystate Blue
Baystate Blue
Messages : 2304
Enregistré le : 07 août 2016 13:06
Localisation : Brabant wallon (Belgique)

Re: Papeteries et nouvelles technologies

Message par Caribou » 11 nov. 2019 12:36

Merci pour ce sujet original, Nickko ! :thumbsup:

Au travail, je fonctionne comme beaucoup en mode essentiellement numérique : agendas partagés, documents identifiés, répertoriés, partagés et conservés, applications "métier", etc.
C'est devenu quasi inévitable. :(
Ceci n'empêche pas qu'en réunion, si j'évite systématiquement tout gaspillage de papier en consultant les documents de séance sur ma tablette, je persiste à prendre toutes mes notes au stylo-plume dans mon cahier à anneaux Atoma A4.
De la même manière, pour compenser mes trous de mémoire en passant d'un sujet à l'autre au fil de ma journée au bureau, je griffonne en permanence au stylo-plume, soit au verso d'un papier déjà imprimé, soit dans mon carnet à spirale Rhodia A5.

À la maison, je privilégie largement la plume et les carnets, cahiers et autres papiers. :)
Certes, mon agenda et mon carnet d'adresses sont électroniques.
Comme Creatorcom toutefois, je conserve et utilise également un agenda papier, en l'occurrence de chez William Hannah, qui me permet d'autres annotations personnelles quotidiennes.
En outre, je trimbale toujours avec moi un carnet Paper Republic Grand Voyageur [xl], protégé par une couverture Galen Leather, ainsi qu'un stylo-plume plus "baroudeur", souvent un Capless. :thumbsup:
Cari.
"La tradition, c'est nourrir les flammes, pas vénérer les cendres" (Gustav MAHLER).

Olorin
Midnight Blue
Midnight Blue
Messages : 318
Enregistré le : 02 mai 2019 11:04
Localisation : Belgique

Re: Papeteries et nouvelles technologies

Message par Olorin » 11 nov. 2019 14:47

Comme la plupart d'entre vous, mon travail est très largement dominé par les ordinateurs, et ce n'est pas pour me déplaire. J'ai eu ma phase geek, et maîtriser l'outil informatique reste quelque chose qui me plait. Alors que les seules fois où l'écriture manuscrite est nécessaire au boulot sont certains formulaires papier (qui vont aussi disparaître un jour) et des signatures, cela n'exclut pas de créer des opportunités d'écrire à la main. Je prends mes notes de réunion dans un carnet dédié à cela (je termine un Moleskine acheté en 2007, qui avait encore du bon papier), les notes et questions que je pose aux étudiants dans un autre carnet (Oxford Signature, que je mentionnerai plus en détail plus bas), mes notes de conférences et personnelles dans un carnet X47 à 4 cahiers qui m'a été offert par mon épouse, et je fais mes plans de projets/cours/publications dans des cahiers Atoma pour pouvoir faire du copy/paste (euh, arracher/replacer :D ) manuel. Tout cela se fait avec des stylos-plume, bien sûr (essentiellement à plume fine, surtout dans les cahiers Atoma). Je me sers essentiellement de 4 Jinhao 51a (cartouches 4001 bleu-noir-rouge-vert) et d'un Rotring Artpen (MB Permanent Blue) pour les signatures. Dans les réunions, c'est souvent mon Capless qui m'accompagne (encré 4001 bleu royal) et avec le carnet X47 j'ai toujours le Platinum PTL5000a (cartouches noires ou bleu-noires la plupart du temps). Je fais les relectures et corrections sur papier aussi, parce que je visualise moins bien les erreurs sur écran. Je suis assez content de cette coexistence des deux outils. Pour le reste, mon Conid AVDA Phi ne me quitte jamais, il est toujours sur moi, généralement encré avec une encre docile qui me permet de m'en servir partout (en ce moment Rohrer & Klingner Salix).

J'ai abandonné les agendas papier (j'utilisais un Filofax) au profit d'un agenda électronique qui se rappelle à moi via mon smartphone, que Google Assistant me récite quand je prends ma douche le matin, et que je peux synchroniser avec les collègues pour le professionnel et mon épouse pour le privé et les engagements tard le soir.

J'aime la combinaison écriture/numérisation avec le carnet Oxford via l'appli Scribzee que d'autres ont mentionné. C'est très pratique, et ça me permet d'accéder à des notes manuscrites sur mon smartphone ou ordinateur. En plus, le papier Oxford est très bon (et assez bon marché).

En dehors de tout ça, je me crée des occasions, le soir ou le weekend, d'écrire, lentement, avec les stylos encrés du moment, et où je peux m'amuser avec les plumes plus juteuses et/ou flex. Ca m'apaise, ça me laisse le temps re réfléchir. Je me retrouve souvent à recopier quelques pages des livres que je suis en train de lire. Il y a 2 semaines, j'ai décidé de commencer à écrire un livre (scientifique), alors je fais aussi des plans et je rassemble des idées sur papier.

Avatar du membre
GGeorge
Midnight Blue
Midnight Blue
Messages : 565
Enregistré le : 21 déc. 2014 15:04
Localisation : Lorraine

Re: Papeteries et nouvelles technologies

Message par GGeorge » 11 nov. 2019 15:11

Mirifix78 a écrit :
10 nov. 2019 19:05
Je préfère nettement le terme "numérique"
[...]
"Digital" en anglais vient de "digit", ( par référence au fait que les nombres se comptaient sur les doigts)
Tu peux t'estimer heureux que le français ne soit pas encore enseigné comme une seconde langue, alors les anglicismes...

En ce qui me concerne, ce qui m'irrite vraiment c'est l' "ours polaire" dont on entend parler dans les documentaires et qui n'existe pas.

En bon français, cet animal s'appelle un "ours blanc" ("Eisbär" = "ours des glaces", en allemand).

Et je ne parle même pas des manchots (les volatiles qui ne volent pas, qui vivent dans l'hémisphère sud et que les perfides Albionais désignent par "penguin") qui deviennent des "pingouins" (qui volent très bien, qui vivent dans l'hémisphère nord et que les Angliches appellent "razorbill").

Ceux qui se prétendent "traducteurs" et qui n'ont pas la moindre notion des noms vernaculaires me brouillent l'écoute Image

Mirifix78
Prussian blue
Prussian blue
Messages : 1087
Enregistré le : 09 nov. 2017 18:06

Re: Papeteries et nouvelles technologies

Message par Mirifix78 » 11 nov. 2019 15:58

Allez, ce n'est pas si grave. Les Anglais ont tout de même certaines choses sympathiques : si j'en crois les penchants que tu affiches en bas de tes messages, va donc prendre une pinte pour te remonter le moral, mais évite de te pinter !

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités